This page has been translated from English

Le non-interchangeabilité des termes «Rephaïm" et "Nephilim"

Une étude sur la non-interchangeabilité des termes «Rephaïm" et "Nephilim"

Cette étude s'appuiera sur des concepts déjà énoncés plus en détail dans plusieurs écrits en ligne, et à tirer le meilleur parti de cette étude, il serait préférable de les lire en premier, mais je vais aussi les résumer.

Démons http://www.paradoxbrown.com/Chapter_4.htm

Cette écriture de détails le cadre de l'origine des démons. En résumé, l'esprit d'un enfant vient uniquement de la multiplication de l'esprit du père de l'enfant (comme cela est montré énoncés dans l'Écriture dans l'étude). Par conséquent, comme les Nephilim ont été engendrés par le péché des anges "fils de Dieu" de Genèse 6, ils avaient le même type immortel de tombé-angélique-esprit comme leurs pères. Toutefois, leurs corps mortels étaient des humains, comme leurs mères, mais avec l'ADN humain inférieurs détériorée. En fait, le «fils de Dieu» ressemblaient à des hommes humains. Quand ils «ont laissé leur première demeure" et a décidé de prendre une manifestation physique permanente sur terre et prendre les épouses, ils doivent avoir contribué d'ADN qui correspondent ADN humain dans le processus de conception de multiplication / reproduction physique, comme cela est requis par la science de la génétique pour que toute la descendance d'avoir abouti.
Les «fils de Dieu" avaient eux-mêmes les organes esprit immortel, mais ces organes n'ont été en mesure de maintenir l'immortalité à cause de leur esprits immortels alimentent la vie en eux. Ce trait n'a pas été transmise à leurs enfants les Nephilim. En tant que tel les Nephilim ont mortelle des corps humains, mais immortels tombé-angélique de type esprits, mais ces esprits ne sont pas en mesure de maintenir l'immortalité dans leur intégrité physique des corps mortels. Plutôt le contraire, comme cet ADN inférieure humaine dans le corps humain mortel des Nephilim a abouti à la Nephilim développer un cancer de l'hypophyse, ce qui provoque la déformation du gigantisme, et un gène de longévité écourtée-résultant en une durée de vie de seulement 120 ans. Les Nephilim a également pris épouses et les enfants avaient, en passant à toute l'humanité de ces génétique détériorée provoquant gigantisme et la longévité écourtée. La Bible enseigne la génétique de la durée de vie de 120 ans et le gigantisme arrivé à travers les Nephilim, et enseigne ces traits ont survécu à l'inondation. Par conséquent, il peut être entendu que les Nephilim Nephilim avait-filles, qui doivent avoir épousé des hommes humains avec les esprits humains, qui a produit l'homme entrain des enfants qui avaient des organes de la génétique de l'ADN humain détériorée des Nephilim, de 120 ans la durée de vie et de gigantisme. Une telle descendance femelle humaine détériorée avec la génétique doit avoir été sur l'arche, en passant ces génétique directe, et en tant que tels, nous voyons la durée de vie raccourcie (gène dominant) et le gigantisme (dominante, mais avec seulement une pénétration partielle, par conséquent se comporter davantage comme un gène récessif) après l'inondation. C'est en fait la durée de vie écourtée des 120 ans qui prouvent que nous sommes tous liés à des Nephilim, comme, dans l'ordre court, a été tout le monde qui a vécu après le déluge, descendent tous des femmes sur l'arche. Mais tout le monde sur l'arche a été l'homme car ils avaient un esprit humain, de sorte que tous leurs descendants étaient humains. Lorsque le Nephilim est mort, avant ou pendant le déluge, leurs immortelles tombé-angélique de type esprits restés actifs sur la Terre, et aujourd'hui nous les appelons les démons - comme on en voit de prendre le contrôle sur les humains ou les animaux tout au long du Nouveau Testament en particulier.

Pas de Nephilim post-inondation http://paradoxbrown.com/appendixnonephilimpostflood.html

En résumé, après le déluge les gènes pour les durées de vie raccourcie proliféré, et les gènes de gigantisme surgi à l'occasion. Ils n'auraient pas posé trop de problème, mais ces êtres humains avec le gigantisme (mâle et femelle) semblent avoir décidé de faire correspondre et avoir des enfants. La Bible rapporte aussi qu'ils ont pratiqué la consanguinité, même avec les membres de la famille immédiate. Ce fait les gènes héréditaires pour le gigantisme d'être renforcée dans ces populations. Bien que les gènes héréditaires pour le gigantisme sont dominants, ils ont seulement une pénétration partielle qui signifie qu'ils agissent normalement comme récessif. Mais grâce à la consanguinité, ces gènes dominants est devenu entièrement dominante à travers le renforcement. En tant que tel des tribus entières d'humains géants sont mentionnés dans l'Ancien Testament à plusieurs reprises. Ce n'étaient pas des Nephilim, qui était tombé-angélique de type spiritueux et deviendraient des démons (et la Bible ne mentionne une seconde incursion du métissage des anges déchus avec des femmes humaines). Plutôt, ce sont les humains avec le gigantisme, avec des humain-type-esprits, comme tous les autres humains, et ils ont été appelés par divers autres noms de tribus, telles que: Rephaïm, Anakim ou fils d'Anak, Zuzims, Émim, etc Nous pouvons voir ces termes ne sont pas utilisés de manière interchangeable avec "Nephilim" en raison de l'histoire en chiffres chapitres 13 et 14, qui indique clairement que Dieu a jugé la calomnie pour les fils d'Anak d'être appelé "Nephilim". En particulier, le rapport de diffamatoire a affirmé que, "Et là nous avons vu les géants, les fils d'Anak, [qui viennent] des Nephilim» (Nb 13,33). Cela a été un rapport diffamatoire car il était 1. fausse que les "fils d'Anak" (Anakim) ont été Nephilim 2. fausse que les "fils d'Anak" étaient plus descendu du Nephilim en raison de leur gigantisme que quiconque a été. Que le fils d'Anak avaient gigantisme, un trait qui est originaire de l'Nephilim, n'a pas fait les Anakim à Nephilim, le même que le fait que les Israélites eux-mêmes vécu seulement 120 ans, un autre trait qui est originaire de l'Nephilim, n'a pas fait les Israélites à Nephilim soit. (La même chose que nous avons aujourd'hui ne sont pas Nephilim, bien que vivant à seulement 120 ans.) C'est pourquoi le rapport a été "diffamation" et effectivement pas vrai, même s'il y avait une certaine petit élément de vérité dans cela. Les espions qui a donné ce rapport mauvais / mal / calomnie / malveillants "est mort par une plaie devant l'Éternel» pour leur rapport diffamatoire, et tous les ennuis qu'ils ont causé au peuple avec lui, comme ce rapport a abouti à la mauvaise personnes n'ayant pas la foi en Dieu et de Lui désobéir, et d'errance dans le désert pendant 40 ans (Num 14h37). Ainsi, le seul précédent biblique pour ce que Dieu pense de l'utilisation des termes "fils d'Anak" (Anakim) et "Nephilim" de façon interchangeable, c'est que ceux qui le font commettent calomnie, et ils "sont morts par une plaie devant l'Éternel». C'est un précédent assez fortement négatif.

De Nombres 13-14 nous pouvons recueillir que les «fils d'Anak" ne sont pas "Nephilim", et ces termes ne sont pas interchangeables. En fait Gen 06:04 et Nombres 13:33 sont les seuls endroits dans la Bible où le mot «Nephilim» est utilisé.

Toutefois, le «fils d'Anak" ou "les enfants d'Anak" sont mentionnés dans la Bible le total 8x: http://www.blueletterbible.org/lang/lexicon/lexicon.cfm?Strongs=H6061&t=KJV . Ces termes "fils d'Anak" ou "les enfants d'Anak» sont utilisés indifféremment.

http://www.blueletterbible.org/lang/lexicon/lexicon.cfm?Strongs=H6062&t=KJV

Les termes «enfants d'Anak» et «Anakim» sont également utilisés de façon interchangeable, comme le montre le Deut 09:02, «Un grand peuple et grands, les enfants de la Anakim, que sais-tu, et [dont] tu as entendu [dire], Qui peut tenir devant les enfants d'Anak! "

Ainsi, nous pouvons connaître les termes "fils d'Anak" ou "les enfants d'Anak» ou «Anakim» sont tous interchangeables, et donc tous ne peuvent pas être utilisés de façon interchangeable avec le terme «Nephilim», et ces gens ne sont pas géants "Nephilim" .

Deut 2:10-11 révèle en outre pour nous que le terme «Anakim» a été utilisé de façon interchangeable avec le terme «Rephaïm», comme ce fut le terme «Émim". "Le Emims y habita dans le passé, un grand peuple, et beaucoup, et de haute taille, comme les Anakim; qui a également été comptabilisées Rephaïm, comme les Anakim;. mais les Moabites les appelaient Emims "

De cela, nous pouvons voir que les termes "fils d'Anak", "les enfants d'Anak", "Anak", "Rephaïm", et "Émim» sont tous utilisés de façon interchangeable, et le terme «Rephaïm» semble être la plus large catégorie de dont les autres termes sont les sous-catégories seulement. Cela signifie qu'aucun de ces termes sont interchangeables avec le terme «Nephilim», et qu'aucune de ces personnes étaient géants "Nephilim".

http://www.blueletterbible.org/lang/lexicon/lexicon.cfm?strongs=H7497&t=KJV

En regardant de plus l'utilisation du terme "Rephaïm" il devient clair que "Zuzims" et "Zamzummims» sont également complémentaires des termes interchangeables avec «Rapha», et donc ils ne sont pas "Nephilim" non plus. Toutes ces tribus étaient des humains avec le gigantisme, qui avait humaine-esprits, et ils n'étaient pas "Nephilim". Il peut aussi être vu clairement dans le contexte qu'aucun de ces tribus ont été mentionnées comme ayant été engendré par les anges déchus, mais plutôt commencé avec les hommes, dont certains ont été nommés "Anak" et "Arba".

Ces tribus étaient un cas de gigantisme humaine héréditaire, qui, par la consanguinité a été renforcée dans un trait fortement dominante produisant des tribus de géants. La Bible rapporte que Dieu avait des Israélites effacer chaque homme, femme et enfant dans ces tribus où ils se sont installés thelandofIsrael. Ce n'était pas parce que ces personnes étaient "Nephilim", mais parce qu'ils avaient développé grâce à une consanguinité incurables renforcé défigurant trouble douloureux génétique que tous leurs descendants seraient voués à hériter. Il y avait danger de cette propagation pour les Israélites, et à toutes les nations environnantes. En substance, le meurtre de ces tribus de géants humains était une miséricorde pour leurs descendants qui étaient désespérément coincés dans ce trait renforcé dominante, et vouée à ce trouble défigurant douloureuses héréditaires, et était une mesure de quarantaine pour protéger tous ceux qui les entourent, y compris les Israélites, à partir de la même condition. Si ces tribus de géants n'est pas pratiqué la consanguinité dans l'ignorance, des tribus entières d'hommes géants, les femmes et les enfants n'auraient pas développé, et rien de cela n'aurait été nécessaire. Il est généralement juste une histoire très triste.

Il ya peu qu'il serait contraire à la compréhension de ces termes tels que présentés ici. Mais le peu qui pourrait contredire la confusion. Le terme «Rephaïm», de Strong 7497 (lien ci-dessus), est de la même orthographe que le terme «Rephaïm» de Strong 7496. http://www.blueletterbible.org/lang/lexicon/lexicon.cfm?Strongs=H7496&t = LSG

J'ai présenté que le Rephaïm furent géants humains, avec des esprits humains, qui ne sont pas devenus des démons à leur décès, et plutôt que seulement "Nephilim" devenus des démons.

Le terme «Rephaïm» de 7496 est orthographié le même que 7497 "Rephaïm", mais elle n'est pas définie comme une «tribu de géants», mais plutôt le Strong affirme qu'il signifie «fantômes des morts, des nuances, des esprits".

Comprendre que les démons sont essentiellement les «fantômes» ou des esprits immortels de la mort "Nephilim", ce qui crée une certaine confusion. La Bible ne se réfèrent à des démons essentiellement comme esprits ou des fantômes dans l'Ancien Testament (comme dans le premier document sur les démons liés ci-dessus). Donc, il semble presque que la définition de Strong (7496) se réfère à des fantômes ou esprits des morts, aux démons autres mots. Si je suis correct qu'aucun des "Rephaïm" étaient des démons, parce qu'ils avaient tous les esprits humains, et seulement "Nephilim" sont devenus des démons, cela pourrait sembler contredire.

Il ya une confusion supplémentaire en ce que le mot "Rephaïm" (7497) ce qui signifie une «tribu de géants» n'est pas utilisé de façon interchangeable avec le terme «Nephilim», et (7497) et (7496) ont la même orthographe, et semble être le même mot, sauf le Strong leur avoir donné des définitions différentes. Alors, le terme «Rephaïm" (7496) (même orthographe que "Rephaïm" (7497)) utilisés de façon interchangeable pour désigner les morts "Nephilim", comme des fantômes, des esprits du mal, ou démons?

Nous allons regarder le 8x le mot "Rephaïm" (7496) est utilisé dans l'Ancien Testament pour vérifier si il ya une contradiction ou non. Mais d'abord, pour répondre à cette question, il est essentiel de comprendre le cadre historique des écrivains de l'Ancien Testament reflète quant à ce qu'ils croyaient sur la place appelée les Abysses, et l'endroit appelé shéol. Une grande partie de cette perspective, elles lieu est expliquée dans cet écrit »:

«A Survey of the Abyss dans l'Ancien et le Nouveau Testament" http://paradoxbrown.com/TheAbyssOldNewTestaments.htm

Les gens à l'époque entendu que les «fils de Dieu" avait été enterré vivant dans la terre pendant l'inondation, dans une prison, un endroit appelé la "Abyss", ou la «fosse», ou «destruction». C'est un peu comme un puits ou une citerne utilisée comme une prison, c'est un creux dans une fosse profonde, recouverte par la terre et de roche, recouverte d'eau, où les anges pécheurs sont emprisonnés.

Le déluge a été un événement cataclysmique dans lequel les "fontaines de l'abîme" a éclaté ouvert, eaux souterraines, et avant qu'il ne soit plus, les montagnes est arrivé et les vallées s'affaissa.

"Il a fixé la terre sur ses bases, de sorte qu'il ne devrait jamais être déplacé. Tu l'avais couverte de l'abîme comme d'un vêtement, Les eaux s'arrêtaient sur ​​les montagnes. A ta menace elles ont fui; au son de ton tonnerre, elles prirent la fuite. Les montagnes s'élevaient, des vallées s'affaissa à l'endroit que vous a nommé pour eux. Vous définissez une limite qu'ils ne peuvent pas passer, de sorte qu'ils pourraient ne pas à nouveau couvrir la terre. "Ps 104:5-9

Beaucoup de personnes photo aujourd'hui le peuple avant le déluge comme ayant décédé par noyade de la pluie, après beaucoup d'efforts pour survivre à la montée des eaux. Cependant, la Bible semble peindre une image différente de ce qui s'est passé.

Le «fils de Dieu» ont été emprisonnés par Dieu dans une poche creuse, comme une citerne ou un puits, à l'intérieur de la terre, appelé le "Abyss". Et la Bible semble indiquer le peuple avant les inondations qui vivaient avec le "fils de Dieu" ont également été tués dans le même processus, formant un cimetière souterrain de masse, près de l'abîme, qui a été appelé shéol. Quand la Bible a été écrite, il semble que les gens l'habitude de connaître cela. Maintenant cette compréhension a été principalement oublié, mais il est tout a fait clair dans la Bible. Il semble que les gens pré-inondation n'ont pas mourir de lentement se noyer dans la montée des eaux. En fait, si vous pensez cela, si Noé était capable de survivre dans un bateau, il semble tout à fait possible d'autres auraient pu aussi depuis quelque temps. Mais Eze 31 dossiers au peuple avant les inondations n'ont pas eu la possibilité de survivre indéfiniment de cette façon. L'événement historique lui-même des «fils de Dieu», l'inondation de pré-personnes (et Nephilim) d'être avalée par la terre, la rendant de ce séjour des morts en masse / tombe, et l'emprisonnement des anges péchant dans les Abysses, est enregistré dans la Bible dans Exe 31:14-15,17:

"Pour la fin qu'aucun de tous les arbres par les eaux se hausser à leur hauteur, ni la prendre jusqu'à leur sommet parmi les branches épaisses, ni leurs arbres debout dans leur hauteur, tout ce que boire de l'eau: ils sont tous livrés à la mort , sur les parties inférieures de la terre, au milieu des enfants des hommes, avec ceux qui descendent à la fosse (Abyss). Ainsi parle le Seigneur; Dans la journée quand il est allé descendre au shéol j'ai fait un deuil: j'ai couvert l'abîme pour lui, et je les inondations retenue de celui-ci, et les grandes eaux ont été suspendues, et je le Liban dans le deuil causé par lui, et tous les arbres du champ évanoui pour lui ... Ils sont aussi allés vers le bas dans le séjour des morts avec lui vers [eux que se] tué par l'épée, et [ceux qui étaient] son bras, [qui] a habité sous son ombre dans le milieu de les païens. "

Cette section décrit les anges pécheurs et le peuple avec eux, Nephilim ou non, de descendre dans la terre, les morts au séjour des morts, des anges pécheurs à l'abîme. 31 dans son ensemble Eze indique que le «fils de Dieu" avait un chef, appelé "l'Assyrien», qui avait un royaume. Il semble que le «fils de Dieu» et le peuple avec eux, et Néphilim, peuvent avoir tous été regroupés en un même lieu, ce royaume, et potentiellement restés regroupés sous les eaux d'inondation a augmenté.

Renvois Eze 31 avec la Genèse 7-8, il semble que Dieu est resté les inondations de l'abîme, après les 40 jours de pluie. Cela voudrait dire que après 40 jours d'inondation, les gens, Nephilim, et les anges pécheurs étaient probablement encore flottant dans les eaux au même endroit en général, peut-être s'accrocher à bois et tels, et manger du poisson et des débris végétaux - ce qui serait réaliste font sens. Et donc de les anéantir, Dieu avait la terre s'ouvre, alors ils seraient tous avalés avec un jacuzzi géant dans une chambre souterraine massifs. Le corps mortel de l'être humain / Rephaïm et Nephilim morts dans le processus, et a fait un cimetière de masse appelée "shéol", et les profondeurs de cet été un creux où les anges pécheurs étaient physiquement emprisonné vivant, appelé le "Abyss" (ou «abîme» dans l'Apocalypse). Ils ont tous été enterrés, morts ou vivants, ensemble, l'intérieur des pièces inférieures de la terre.

Il peut être compris que Dieu volontairement forcé physiquement tous vers ce lieu de l'Abîme / Sheol au cours des bouleversements cataclysmiques du déluge, comme décrit à Eze 31. Quand Dieu a envoyé le "fils de Dieu" physiquement dans la terre, en les enterrant vivants dans une prison, les gens qui vivaient parmi eux ont péri à leurs côtés, au séjour des morts. Cela semble être décrite plus en Ezéchiel 32.

Il est à noter qu'un autre mot qui a été parfois utilisé en relation avec "Rephaïm" ou encore "Nephilim" était "gibbowr" traduit habituellement par «puissant» ou «les puissants». Ce mot est à la fois un adjectif et un substantif masculin, et est d'abord utilisé en référence à la "Nephilim" dans Gen 6:4 "hommes forts qui ont été des anciens". Nimrod a été appelé en premier l'un «homme puissant» après le déluge, mais on ignore si il était un géant humains (cependant la Septante ne semble pas refléter qu'il était - si c'est le cas alors il serait classé comme un «Rephaïm»). Au-delà de ce Dieu qui est dit d'être puissant, comme le sont de nombreux guerriers de Dieu, et les saints anges, comme ce mot est un adjectif pour "forte, puissante" et est utilisé dans de nombreux endroits dans lesquels il n'a rien à voir avec les géants de toute sorte . Le mot «gibbowr" n'est donc pas un synonyme ou interchangeable avec le mot «Nephilim» ni le mot "Rephaïm". Mais il ya certains versets de la note particulière à Eze 32 qui ne semblent se référer à des géants, sans doute surtout les Nephilim, ou peut-être aussi les Rephaïm pré-marée humaine. Ceci est continue à partir d'informations Eze 31 de ceux qui ont été "tué par l'épée», les gens qui descendait au cimetière de la masse du shéol, aux côtés des anges pécheurs qui descendaient à la prison de l'Abysse.

, and her company is round about her grave : all of them slain, fallen by the sword, which caused terror in the land of the living. There [is] Elam and all her multitude round about her grave, all of them slain, fallen by the sword, which are gone down uncircumcised into the nether parts of the earth , which caused their terror in the land of the living; yet have they borne their shame with them that go down to the pit (Abyss) . Eze 32:21-27 "Le fort parmi les puissants ne lui parle du milieu du shéol avec eux que l'aider: ils sont descendus, ils mentent incirconcis, tués par l'épée Assur [est] là-bas et tout son. entreprise: ses tombes [sont] à propos de lui: tous tués, tombés par l'épée: dont les tombes sont fixées sur les côtés de la fosse (Abyss), et son entreprise est autour de son sépulcre: tous tués, tombés par l'épée, qui a provoqué la terreur dans la terre des vivants. Il [est] Elam et toute sa multitude, Autour est son sépulcre, tous sont morts, sont tombés par l'épée, qui sont descendus incirconcis dans les parties inférieures de la terre, qui a provoqué la terreur dans le pays des vivants, et pourtant ils ont porté leur ignominie avec ceux qui descendent à la fosse (Abyss). Ils ont mis un lit dans son milieu des morts avec toute sa multitude, ses sépulcres [sont] autour de lui: eux tous incirconcis, tués par l'épée: si leur terreur a été provoquée dans la terre des vivants, encore ils ont porté leur ignominie avec ceux qui descendent à la fosse (Abyss): il est mis dans le milieu de [ceux qui sont] tué. Il [est] Méschec, Tubal, et toute sa multitude, ses sépulcres [sont] autour de lui: eux tous incirconcis, tués par l'épée, mais ils répandaient la terreur dans la terre des vivants. Et ils ne coucheras pas avec la puissante [qui sont] tombées des incirconcis, qui sont descendus au séjour des morts avec leurs armes de guerre: et ils ont mis leurs épées sous leurs têtes, mais leurs iniquités sera sur leurs os, même si [ ils étaient] la terreur des puissants de la terre des vivants. "

Ce passage donne un aperçu dans le passé, les liens de l'emplacement de l'Abîme et le séjour des morts ensemble, indique clairement que le séjour des morts est un cimetière de masse dans les parties inférieures de la terre, et le cimetière de masse du shéol semble comprendre la zone autour de l'Abysse. Ceux qui sont là dans le shéol sont les «puissants», ce qui a probablement des références aux organes des Nephilim pré-inondation ou Rephaïm humaine. Ils sont décrits comme ayant causé «la terreur dans la terre des vivants».

(Ceux qui sont "morts par l'épée» peut faire référence à ne pas avoir été tué dans la bataille, si c'est possible aussi, mais à «l'épée» du Seigneur, il peut être il sera brandi 3 fois au total:. À l'inondation, au retour de Jésus, et aussi à la fin du règne millénaire.

«Toi donc, fils d'homme, prophétise, et frappe [tes] mains ensemble, et de laisser l'épée sera doublé la troisième fois, l'épée de l'tué: il [est] l'épée du grand [les hommes qui sont] tué, qui entre dans leurs chambres au courant. Eze 21:14,27) Je vais renverser, se renverser, se renverser, il: et il ne doit pas [plus], jusqu'à ce qu'il vienne dont c'est le droit, et je vais lui donner [lui] "Eze 21:14,27).

La traduction du verset 27 NLT est aussi particulièrement intéressante: «Ils ne coucheras pas avec le puissant" (LSG) ", qui sont descendus dans la tombe (shéol) avec leurs armes leurs boucliers couvrant leurs corps et leurs épées sous leurs têtes. Leur culpabilité repose sur eux, car ils ont apporté la terreur à tout le monde alors qu'ils étaient encore en vie. "(NLT)

Il semble qu'il pourrait y avoir quelques indices ici que tout le corps de ces «puissants» sont dans le shéol, ils sont toujours activement portant leur culpabilité qui repose sur eux, à cause de la terreur qu'ils causé pendant qu'ils étaient encore vivants. Cela semble presque comme ce pourrait être une référence aux démons encore actifs, les esprits désincarnés des morts "puissant" Nephilim. Donc ce passage peut faire référence à la fois aux «puissants» Nephilim désormais démons, et aussi le flot de pré-humains Rephaïm morts. (Bien que comme l'a dit, le mot «gibbowr" est un adjectif large, ce qui n'est pas utilisé de manière interchangeable pour "Nephilim" ou "Rephaïm", et il semble d'autres indices contextuels sont toujours présents pour déterminer le moment où «gibbowr" fait référence à toute sorte des géants.)

Dans tous les cas, le «fils de Dieu" a vécu avec et aux côtés des peuples du monde avant les inondations, y compris les humains, les humains avec le gigantisme (pré-inondation Rephaïm), et Nephilim. Quand Dieu enterré le "fils de Dieu" vivant dans les Abysses, les gens qui vivaient à côté d'eux ont été enterrés à leurs côtés dans le cimetière de masse du shéol.

Ceci explique en grande partie pourquoi il est que nous ne trouvons pas très nombreux fossiles humains dans les mêmes zones que les fossiles de tous les animaux (y compris les dinosaures) qui sont morts dans les inondations, et généralement ne pas trouver des fossiles humains (normal ou géant ) des personnes tuées dans les inondations. Alors que le «fils de Dieu» ont été enterrés vivants dans la prison de l'Abysse, ceux qui descendit avec eux (mortelle) est décédé le long du chemin, enterré dans la terre où nous ne pouvons pas accéder à la demeure. (Donc, l'archéologie et la Bible d'accord.) La route de l'Abîme est pavé avec des os, un cimetière de masse de l'inondation de pré-personnes et Nephilim, et ce cimetière de masse est l'une des significations du mot hébreu "shéol", ou " La Grave ". (Le mot "shéol" peut également se référer à une tombe normale à la surface de la terre "une tombe", comme celles d'aujourd'hui dans un cimetière, etc)

Cette idée que le séjour des morts est une fosse commune des hommes qui ont été avalés par la terre (comme dans le cataclysme du déluge) est également considéré ici:

«Si ces hommes meurent de la mort commune de tous les hommes, ou si elles seront visités après la visite de tous les hommes; [puis] l'Éternel ne m'a pas envoyé. Mais si le Seigneur faire une chose nouvelle, et la terre ouvre sa bouche, et les engloutir, avec tout ce que [appartiennent] à eux, et qu'ils descendent rapidement (vivant) dans le séjour des morts; alors vous comprenez que ces hommes ont provoqué des l'Éternel. Et il arriva, comme il l'avait fait une fin de prononcer toutes ces paroles, que la clave-chaussée sépare qu'il [était] sous eux: Et la terre ouvrit sa bouche et les engloutit, eux et leurs maisons, et tous les hommes que [appartenait] à Coré, et tous les biens de [leur]. Ils, et tout ce qui [appartenait] à eux, descendirent vivants dans le séjour des morts, et la terre fermés sur eux: 16:29-33 et ils disparurent au milieu de l'assemblée "Num.

Ceci décrit assez bien la même chose qui s'est passé pendant le Déluge au peuple avant les inondations et les «fils de Dieu», mais à plus petite échelle. Et ce même événement est également référencée dans Prov 01:12 "Laissez-nous les avaler tout vifs, comme le séjour des morts;. Et entière, comme ceux qui descendent dans la fosse (Abyss)"

Ainsi, sachant ce qui s'était passé était entendu dans les temps anciens, nous allons regarder le 8x le mot "Rephaïm" (7496), l'épeautre la même chose que "Rephaïm" (7497), est utilisé dans l'Ancien Testament, pour déterminer ce qu'il signifie, et si elle se réfère à des fantômes / esprits / démons.

Huit utilisations de Strong (7496):

26:5 Job "Le tourbillon Rephaïm / tremble / tordre sous les eaux et leurs habitants. Nue devant lui le séjour des morts, et la destruction [des Abysses] n'a pas de couverture. "Les Rephaïm pré-marée humaine tourbillonnait sous les eaux, se tordant, en tremblant, comme ils ont été enterrés dans le séjour des morts.

Ps 88:10-11 "Wilt merveilles montrer que tu la mort? Dois Rephaïm surgissent [et] te louer? Selah. Doit être déclaré ta bonté dans le shéol? [Ou] ta fidélité à la destruction [des Abysses]? "Les morts avant l'inondation Rephaïm sont mentionnés à nouveau en relation avec le séjour des morts et l'abîme, comme ceux qui sont morts, comme dans les corps dans un cimetière de masse.

Pro 02:18 "Car sa maison penche vers la mort, Et sa route mène les Rephaïm." Chemin La méchante femme a conduit à la Rephaïm, qui est ici utilisé comme un synonyme de la tombe, le séjour des morts, où les Rephaïm morts (les géants de l'homme) du monde avant les inondations ont été comprises à être enterré. L'accent est mort du méchant.

Pro 09:18 "Mais il ne sait pas que le Rephaïm [sont] là;. [Et que] ses invités [sont] dans les profondeurs du shéol" Encore une fois, la méchante femme appelle le simplet pour elle, et il ne sait pas ses invités sont avec les morts avant l'inondation Rephaïm, ses invités sont dans le shéol. C'est un langage figuratif, non littérale, exprimant une grande méchanceté et de jugement pour que la méchanceté. Une personne meurt à la pécheresse ne signifie pas littéralement se faire enterrer vivante physiquement profondément dans la terre, près de l'abîme, dans le cimetière de masse du shéol, avec ceux qui étaient profondément enfouis là-bas dans le Déluge, mais plutôt une personne pécheresse pose juste une normale graves de surface. Ainsi, le langage est figuratif, mais points à la grande méchanceté des hommes qui est décédé à l'inondation.

Pro 21:16 "L'homme qui erre hors du chemin d'entente restera dans la congrégation des Rephaïm." (Ou "celui qui s'écarte de la voie du bon sens se reposera dans l'assemblée des Rephaïm morts /.")

L'assemblage des Rephaïm morts est de nouveau utilisé pour désigner les morts méchants dans le shéol, le cimetière de masse des méchants géants humains morts qui sont morts, a envoyé au fond enfoui dans la terre, à l'époque du Déluge. Jusqu'ici, il n'ya rien qui indique que ces Rephaïm sont vivants, ou des fantômes, des démons: il suffit qu'ils sont morts du méchant dans le cimetière de masse du shéol. La langue est encore figurative des morts méchants.

Isa 14:9-11,15 "shéol d'en bas est déplacé pour toi de rencontrer [te] à ton arrivée: il excite les Rephaïm pour toi, [même] de tous les grands de la terre, il fait lever de leurs trônes tous les rois des nations. Tous prennent la parole et dis-toi, tu as été sans force comme nous? tu es devenu semblable à nous? Ton faste est descendu dans le shéol, [et] le bruit des violes ton: le ver se propage sous toi, et les vers te couvrira .... Pourtant, tu seras amené descendre au shéol, sur les côtés de la fosse [Abyss]. "

Ce passage est dirigé vers le roi de Babylone, et est aussi la prophétie à propos de Satan. Cette section parle de l'emprisonnement de Satan dans l'abîme pour 1000 ans, commençant en Jésus-Christ. (Il n'ya plus de détails à ce sujet ici: www.paradoxbrown.com/Chapter_1.htm )

Encore une fois, les Rephaïm morts dans la terre qui ont été enterrés dans le shéol sont référencés - et de l'information complémentaire est donnée qu'ils peuvent aussi avoir été appelé "les chef» et étaient des rois à l'époque avant le déluge. La prison de l'Abîme et le cimetière de masse du shéol sont de nouveau indiqué être étroitement associée et dans le même endroit. La seule difficulté potentielle dans ce passage est que les Rephaïm, celles en chef, rois des nations, sont décrits de "parler" à Satan. Il ne s'agit pas de quelque façon besoin de dire qu'ils sont conscients dans le royaume des morts, ou qu'ils ne sont pas morts. La langue pourrait facilement être pris comme plus figurative à rendre d'un point. Dans un verset avant de sapins sont la parole et railleries Satan aussi, afin d'ajouter des morts à la liste de ceux qui parlent au sens figuré n'est pas un problème.

Mais outre cela, et une meilleure résolution, est qu '«ils ne parlent et te le dis" peut aussi être traduit par "ils doivent témoigner et déclarer auprès de toi ...» L'image ici est que les Abysses, ce creux prison physique, est bordée avec les os des morts et des géants Nephilim et d'avant le déluge - Sheol le cimetière de masse - le corps des morts de témoigner et de déclarer, lui demandant s'il est devenu aussi faible que eux, et comme eux (je me demande si ce n'est une déclaration n'est pas une question). Comme dans le document relié sur l'abîme, les anges déchus alors que dans les Abysses sont considérés comme «morts» ou «inactif», même s'ils sont conscients et vivants, car ils sont dans une prison dans laquelle ils ne peuvent rien.

Donc, là encore il n'ya pas besoin de voir les Rephaïm morts comme étant des démons, ils sont juste morts géants humains à partir du moment avant le déluge, avec l'homme de type spiritueux et pas tombé-angélique de type esprits, les êtres humains qui «dorment» dans la mort comme tous les humains. Mais leur physique cadavres dans le shéol est dit à témoigner et à déclarer un point à Satan.

Isa 26:14 "Morts, ils ne doivent pas vivre; Rephaïm, ils ne doivent pas augmenter: donc tu as visités et les a détruits, et fait tout leur mémoire périra."

Ce verset semble avoir un sens duel, les deux références à l'Rephaïm pré-inondation tués dans l'inondation, et les tribus Rephaïm post-déluge d'être tué par les gens après le déluge, en ce que Dieu ne laissera pas les Rephaïm "montée". Le mot «montée» signifie ici «se lever», et ainsi cela peut être une sorte de jeu de mots, jouant sur la hauteur; cela signifie aussi «d'endurer» ou en d'autres termes, demeurent. Dieu a lieu de les détruire et ont fait leur mémoire périra. Leur périr mémoire comprend que pour la plupart, les gens ne me souviens pas qu'il y avait autrefois des tribus d'humains géants, soit avant soit après le déluge. Dieu a choisi de ne pas spécifier sur le Rephaïm avant les inondations dans le récit de la Genèse, pour quelque bonne raison, peut-être parce que l'histoire a été si terrible, si l'histoire peut être comprise à partir Écritures tard. Ésaïe 26 continue quelques versets plus loin avec:

Isa 26:19 “Thy dead [men] shall live, [together with] my dead body shall they arise. Awake and sing, ye that dwell in dust: for thy dew [is as] the dew of herbs, and the earth shall cast out the Rephaim.”

Here “the earth shall cast out the Rephaim” is also translated “the earth will give birth to the dead (rephaim)”. This verse seems to obviously be referring to the second resurrection, of the wicked. The context of the chapter of Isa 26 is about the millennial reign. The next verses are,

“Come, my people, enter thou into thy chambers, and shut thy doors about thee: hide thyself as it were for a little moment, until the indignation be overpast. For, behold, the LORD cometh out of his place to punish the inhabitants of the earth for their iniquity: the earth also shall disclose her blood, and shall no more cover her slain.”

At the end of the miilenial reign there is the God Magog uprising when Satan is released, and the Lord Jesus Christ will smite the armies that come up against Him at this time. This is shortly followed by the second resurrection, the white throne judgment, and the descent of the New Jerusalem from heaven, followed by the eternalkingdomofGod. This passage indicates that the Rephaim too will rise in the second resurrection to be judged – the earth will birth the Rephaim – and so this would be in keeping with some of the Rephaim having been pre-flood human giants, who will be resurrected along with all other people, to be judged.

From all of this, it in fact it seems that there really does not need to be a Strong's number 7496, as this word is spelled the same as 7497, and in context it seems this IS the same word with the same meaning, tribes of human giants, Rephaim. But all of these verses reference to the human giants, the Rephaim, who lived before the flood, who were buried in Sheol. That the Strong's defines this word to have the meaning of “ghosts of the dead, shades, spirits” seems to be based on traditions of men and misunderstanding, and certainly is NOT required by context, nor is a separate Strong's number. The definition of “tribes of giants” for Rephaim seems correct and is satisfactory if these verses are looked at in the larger historical context of the formation of Sheol, an event which killed the pre-flood human giants of Rephaim. Their dead bodies, along with those of the Nephilim, are buried in Sheol, which is very near or overlapping with the location where the sinful angels are imprisoned in the Abyss. As such, it seems consistent across the board that the term “Rephaim”, which describes tribes of human giants, is non-interchangeable with the term “Nephilim”, which describes those demon-spirited giants who were of the paternal lineage from the “sons of God”. The Rephaim lived before and after the Flood, and at neither time were Nephilim, nor are giant humans today. But the Nephilim only lived in giant mortal bodies before the Flood, and have roamed the earth as demons ever since.