This page has been translated from English

Une analyse biblique de l'histoire de Satan - Partie 5 - Le Jardin d'Eden et la tentation d'Eve

Une analyse biblique de l'histoire de Satan - Partie 5 - Le Jardin d'Eden et la tentation d'Eve

Une analyse biblique de l'histoire de Satan - Partie 5 - Le Jardin d'Eden et la tentation d'Eve

Parlant de la tentative de l'ennemi pour avoir le mensonge et l'ignorance conduisent à un manque de compréhension correcte de la Bible, il ya deux parties de cette histoire qui n'ont pas encore été abordés, en dépit de toutes les apparences du contraire. Ce serait le début de la tentation dans l'Eden, et la fin dans l'étang de feu. Il serait négligent de couvrir pas ces questions, en faisant une analyse approfondie biblique de Satan, donc je suis eux, y compris, bien que controversées car elles sont, il pourrait faire de cette entièrement désagréable pour la plupart du christianisme. Mais je suis ici pour vous dire la vérité, ce que la Bible enseigne, de ne pas retenir l'information, car il est inacceptable pour de nombreux chrétiens.

Tout d'abord quelques informations clés.
J'ai appris sur mon site, ou voir mon "affaire contre le Livre d'Hénoch" vidéo, quelque chose qui s'appelle la multiplication spirituelle et paternelle lignée spirituelle. Je citerai à partir de là:

[Commencer extrait sur la multiplication spirituelle paternelle]

Première Dieu a fait Adam,

«Et l'Éternel Dieu forma l'homme [de] la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint une âme vivante." (Gn 2,7)

Une fois que le corps d'Adam avait reçu le "souffle de vie", puis il devint une âme vivante. De cela, nous pouvons comprendre que le corps, qui a alors le «souffle de vie», a ajouté à cela, les résultats dans une nouvelle "âme vivante". Le mot ici pour «âme» est précisée dans le Nouveau Testament,

1 Corinthiens 15:45 «Et il est écrit: Le premier homme, Adam, devint une âme vivante (psyché), le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant (pneuma)."

Le mot ici pour «âme» est «psyché» et il signifie «vie» et «âme». Il est également utilisé dans Matthieu 10:28 «Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'âme. Mais craignez plutôt celui qui peut faire périr l'âme et le corps dans la géhenne» Mais il ya une autre mot qui est utilisé dans 1 Cor 15 pour «esprit» et qui est «pneuma». L'âme et l'esprit d'un être humain sont différents.

Hébreux 4:12 Car la parole de Dieu [est] rapide et efficace, plus tranchante qu'une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, des jointures et des moelles, et [est] une discerne les pensées et les intentions du cœur.

L '«esprit» est la «respirer la vie" mentionnée dans Gn 2,7 qui est l' "esprit" qui donne la vie. Travail enregistre également que c'est l'esprit, ou le souffle de Dieu, qui nous donne la vie.

"L'Esprit de Dieu m'a créé, et le souffle du Tout-Puissant m'a donné la vie." Job 33:4

"Pendant tout ce temps mon souffle [est] en moi, et l'esprit (ruach) de Dieu [est] dans mes narines" Job 27:3

Donc, pour chacun d'entre nous, nous ne pouvons pas devenir une âme vivante jusqu'à ce que le souffle de vie, l'esprit de Dieu, est ajouté à notre corps. A l'origine, Dieu a insufflé un esprit dans le corps d'Adam, et il est devenu une âme vivante. Que Dieu a fait la même chose avec Eve, et respirer un esprit en elle? Non, ce n'est pas enregistrée.

«Et l'Éternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l'homme, qui s'endormit; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place et la nervure, que l'Éternel Dieu avait prise de l'homme, fait-il un femme, et il l'amena vers l'homme. "Gen 2:21-22

Il n'est pas écrit que Dieu donne un esprit de chaque enfant dès la conception - et pourtant nous savons que chaque enfant, chaque personne est un être vivant, donc un esprit doit avoir été ajoutée au corps à un moment donné. Une grande importance de cette nouvelle recherche, si l'affirmation selon laquelle un morceau de l'esprit que Dieu a insufflé en Adam a été multipliée, devenant l'esprit d'Eve, en même temps que Dieu multiplie un morceau de corps d'Adam, sa côte, et cela est devenu le corps d'Eve.

En comparant les versets de Job avec Lev 17, et Gen 6:3, il devient clair que l'esprit est ce qui donne la vie et que la vie du corps est dans le sang, alors cela signifie que l'esprit que nous avons qui donne la vie, est relié au sang, dans le sang, d'une certaine manière. Et c'est le souffle de Dieu.

"L'Esprit de Dieu m'a créé, et le souffle du Tout-Puissant m'a donné la vie." Job 33:4

"Pendant tout ce temps mon souffle [est] en moi, et l'esprit (ruach) de Dieu [est] dans mes narines" Job 27:3

«Pour la vie de la chair [est] dans le sang, et je l'ai donné sur l'autel, pour faire propitiation pour vos âmes, car c'est [est] le sang [qui] fait propitiation pour l'âme." Lev 17:11

«Et l'Éternel dit: Mon esprit (ruach) ne contestera pas toujours avec l'homme, pour que lui aussi [est] chair. Mais ses jours seront de cent vingt ans" Gen 06:03

Et lorsque Dieu fit Eve de la côte d'Adam, la nervure contenait du sang (côtes contiennent du sang). Qui, selon la Bible, cela signifie que certains de l'esprit d'Adam, le souffle de vie insufflé en lui par Dieu, était dans la nervure que Dieu a utilisé pour multiplier Eve à partir d'Adam. Non seulement le corps, mais l'esprit donné à Adam par Dieu, a été multiplié, et 1 devinrent 2. Un corps est devenu deux, un esprit passa à 2, et de ce fait, une âme vivante est devenu deux âmes vivantes.

Quand il s'agit d'enfants, la Bible indique que le même processus de multiplication arrive, mais avec les enfants, deux deviennent une seule (habituellement). Nous savons de la génétique que les deux corps de la mère et le père sont combinés pour devenir le corps de l'enfant. Cependant, quand il s'agit d'un souffle de vie, l'esprit, qui rend un corps devenu une âme vivante, la Bible indique clairement que l'esprit de l'enfant, donner la vie, on multiplie uniquement de l'esprit du père de l'enfant. C'est en fait en quelque sorte équilibrée, car elle est le corps de la mère qui fait tout la multiplication du corps de l'enfant pendant la grossesse.

1 Corinthiens 11:8,12 «Car l'homme n'est pas de la femme, mais la femme est hors de l'homme, car tout comme la femme de l'homme, de cette manière, aussi l'homme est par la femme, mais tous ensemble à partir de Dieu ".

«Et l'Éternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l'homme, qui s'endormit; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place et la nervure, que l'Éternel Dieu avait prise de l'homme, fait-il un femme, et il l'amena vers l'homme. "Gen 2:21-22

Ici, la Bible confirme que la multiplication pour toute l'humanité était comme celle d'Eve étant multipliée à partir d'Adam. Il enseigne également que les enfants viennent de leur père, mais par leur mère. Un enfant est un être vivant, dont elle-même la vie, l'esprit donnant la vie, vient du père, mais l'enfant est multiplié par la mère, d'avoir un corps. Mais la vie elle-même, l'esprit, on multiplie uniquement par le père de l'enfant. Sans l'esprit, l'enfant ne serait pas une âme vivante. C'est probablement pourquoi la Bible semble toujours se référer aux pères engendrant des leurs enfants, que la vie vient du père.


Une autre confirmation que l'esprit du père de l'enfant est multiplié dans l'esprit de l'enfant peut être vu dans Malachie. Adam est considéré comme ayant le "résidu de l'esprit», et non Eve.

"Et n'at-il pas faire un? Pourtant, s'il avait le résidu de l'esprit. Et pourquoi celui-ci? Qu'il pourrait chercher une graine divine. Prenez donc garde en votre esprit, Et qu'aucun ne soit infidèle à la femme de sa jeunesse. "Mal 2:15 LSG

Donc, en regardant Adam et Eve, comment at multiplication travailler quand ils ont eu des enfants? La Bible indique clairement que la nature spirituelle de péché entraîne la mort s'est étendue à tous les enfants d'Adam. Ce qui fait un cas clair que toute mort spirituelle héritée et le péché est venu d'Adam, ce qui est logique si son esprit seul a été multiplié et transmis à tous leurs enfants.

1 Cor 15:21-22, 45 «Car, puisque la mort est venue par l'homme, par l'homme venu de la résurrection des morts. Car, comme tous meurent en Adam, de même aussi dans le Christ tous seront rendus vivants. C'est pourquoi il est écrit: Le premier homme, Adam, devint une âme vivante, le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant ».

Romains 5 "C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et la mort par le péché, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché, car jusqu'à la loi le péché était dans le monde, mais le péché n'est pas imputé, quand il Aucune loi. Cependant la mort a régné depuis Adam jusqu'à Moïse, même sur ceux qui n'avaient pas péché à la ressemblance de l'infraction d'Adam, lequel est la figure de celui qui devait venir. Mais le don gratuit n'est pas comme la transgression. Car si par la faute d'un seul beaucoup qui sont morts, beaucoup plus forte raison la grâce de Dieu et le don de la grâce d'un seul homme, Jésus-Christ, ne manquent pas à la majorité. Le don n'est pas comme celui qui est venu à travers celui qui a péché, car d'une part le jugement est née d'une transgression entraînant la condamnation, mais d'autre part le don gratuit est née de nombreuses transgressions résultant de justification. Car si par la faute d'un seul, la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l'abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par Jésus Christ lui seul. Ainsi donc, comme par une seule offense la condamnation il en est résulté à tous les hommes, même par un seul acte de justice la justification il en est résulté de la vie à tous les hommes. Car, comme par la désobéissance d'un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, de même par l'obéissance d'un seul beaucoup seront rendus justes. La loi est entrée en sorte que la transgression augmenterait, mais là où le péché a abondé, la grâce a surabondé, afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi la grâce règne par la justice serait à la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur.

C'est la nature pécheresse a traversé l'esprit d'Adam comme il a été multiplié à tous ses enfants, montre clairement que ce n'est pas seulement l'esprit, mais ses attributs, comme péché ou de la mortalité, qui passent sur l'enfant. La même chose peut être vu dans Ex, avec les péchés des pères seuls se dit de passer aux enfants, mais que le Seigneur a dit de faire cette visite, il est incertain. Il est contraire aux péchés de la mère, ce qui implique la Bible sont normalement effacé.

Ex 20:05 Tu ne te prosterneras point devant elles, ne les serviras point; car je suis l'Éternel, ton Dieu [am] un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième [génération] de ceux qui me haïr

Psa 109:14 Que l'iniquité de ses pères reste en souvenir devant l'Éternel, et que le péché de sa mère ne soit point effacé.

Et encore une fois, Job semble confirmer que le souffle de Dieu lui a donné la vie, et il semble faire le plus de sens que Job faisait allusion à lui-même ayant aussi le souffle de vie que Dieu avait insufflé en Adam une fois, le même esprit, mais que avait été multiplié à travers les générations pour être Job est également. Ainsi, nous avons tous le même esprit, le souffle de la vie, que Dieu a une fois soufflé dans Adam, et la nature pécheresse de la mort spirituelle que Adam a acquis plus tard.

"L'Esprit de Dieu m'a créé, et le souffle du Tout-Puissant m'a donné la vie." Job 33:4

"Pendant tout ce temps mon souffle [est] en moi, et l'esprit (ruach) de Dieu [est] dans mes narines" Job 27:3

Outre la multiplication humain normal, il ya un autre exemple qui le confirme. Jésus-Christ est le Fils unique de Dieu, et c'est le même mot «engendra» qui est utilisé sur les hommes humains engendrer des enfants. Jésus-Christ a été conçu par l'Esprit Saint, qui est aussi Dieu, qui met en parallèle que le souffle de la vie vient de l'esprit. Et Jésus-Christ est Dieu spirituellement et sans péché, partageant les attributs spirituels de Dieu le Père. Mais, Jésus-Christ est aussi éternel et Dieu, et lui-même étant la plénitude de la divinité. La Bible enseigne qu'il était à la fois homme entièrement et pleinement Dieu. Mais Jésus-Christ était aussi le fils de Marie, une femme humaine, et Jésus-Christ était aussi un homme humain.

1 Jn 05:01 "Quiconque croit que Jésus est le Christ est né de Dieu, et quiconque aime celui qui l'engendra qui, aime aussi celui qui est né de lui."

Luc 1:35 L'ange lui répondit et lui dit: L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très Haut te couvrira de son ombre: c'est pourquoi aussi la sainte chose qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu.

Matt 1:2 "Abraham engendra Isaac, et Isaac engendra Jacob, Jacob engendra Juda et ses frères."

Col 2,9 "Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité."

Quand il s'agit de corps de Jésus-Christ ... Dieu le Père est Esprit, et l'Esprit Saint est Esprit. Comme Dieu le Père est un Esprit, il ne possède pas un corps fait de chair et d'os, par laquelle Jésus pourrait être demi-Dieu physiquement dans son corps. En fait, Jésus Christ est «l'image du Dieu invisible" (Col 1:15). Et si on peut faire valoir Jésus-Christ est la seule personne de Dieu avec un corps physique. Être éternel, Jésus est ce qu'il est dans son corps et a toujours été. Jésus-Christ est Dieu, et venait d'en haut, existant éternellement, la création de toutes choses (Jn 8:23, 8:58, Jn 1). Et la Bible nous enseigne qu'en Lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité, mais physique. Mais il est clair que Jésus partageait autant que n'importe quel homme en chair et en sang. Cela signifie que Jésus avait un corps qui était pleinement humain, la chair et le sang autant que n'importe quel homme humain normal. Et la Bible dit que Jésus-Christ est venu dans la chair (2 Jn 1,7) et un homme (1 Timothée 2:5).

«Dieu [est] un Esprit, et ceux qui l'adorent doivent l'adorer [lui] en esprit et en vérité." Jn 04:24

"Voyez mes mains et mes pieds, c'est bien moi-même: touchez-moi et voyez: un esprit n'a ni chair ni os, comme vous voyez que j'ai." Luc 24:39

"Ainsi donc, puisque les enfants participent à la chair et le sang, il a aussi lui-même a également pris part de même, afin que, par la mort, il rendît impuissant celui qui avait le pouvoir de la mort, c'est le diable» Heb 02:14

La doctrine que Jésus-Christ était à la fois pleinement Dieu et pleinement homme, est aussi appelé «union hypostatique», et rien ici contredit. Cette théorie reconnaît que Jésus est pleinement homme et pleinement Dieu. Je veux juste que ce soit clair.

Adam - Tout homme

Jésus - homme entièrement et pleinement Dieu

La vie du corps de l'esprit, «souffle de Dieu» souffla dans Adam

La vie du corps de l'esprit, «souffle de Dieu», même chose que souffla dans Adam, mais compte tenu de nouveau, second Adam.

Le corps humain, de chair et de sang, fait de poussière par Dieu

Le corps humain, de chair et de sang - des gènes de Marie, et de l'existence éternelle tel qu'il est, a, seront toujours du Père - image de Dieu, la plénitude de la déité corporellement

Vivre âme humaine (intelligence, volonté, émotions) - comme Dieu, à l'image de Dieu

Vivre âme humaine (intelligence, volonté émotions)

corps humain, âme, esprit

corps humain, âme, esprit

(+ Maintenant l'homme peut devenir chrétien né de nouveau - Esprit Saint, Esprit de Dieu - l'enfant adoptif de Dieu - mais nous ne sommes pas éternels et non pas Dieu)

Né + Esprit de Dieu - le Fils de Dieu - venant d'en haut éternelle - Il est aussi Dieu

** Cette théorie décrit Jésus comme le second Adam, et notre esprit donne la vie dans le sang a été multiplié du souffle de vie que Dieu insuffla dans Adam, l'esprit de vie venant de Dieu, qui est tout biblique. Cette théorie pourrait probablement être considérée comme une forme modifiée et plus détaillée de "traducianisme". C'est tout. Cette théorie n'est pas la promotion hérésies comme Apollinarism, Eutychianism, nestorianisme, monophysisme, etc et ne fait aucune altération de la personne de Jésus Christ. **

Rassembler ce que la Bible enseigne sur l'homme "multiplication":

1. L'esprit du père est uniquement multiplié pour donner vie au corps de l'enfant et de faire que l'enfant devienne une âme vivante.

2. Le corps de l'enfant est multiplié à la fois la mère et le père, et ils deviennent une âme vivante (intelligence, volonté, émotions).

3. Les attributs spirituels ou la nature de l'esprit du père sont transportés dans la multiplication de l'esprit, en passant à l'enfant. Comme le péché d'Adam et la mort spirituelle à l'humanité, ou l'impeccabilité de Dieu et de l'état éternel de Jésus-Christ (qui était / est / sera éternelle).

Maintenant, si nous comprenons tout simplement ce que la Bible enseigne à propos de la multiplication et de la lignée spirituelle paternelle, et il suffit de regarder Gen 6:1-4, devient beaucoup plus apparent comme une évidence.

«Et il arriva que, quand les hommes commencèrent à se multiplier sur la face de la terre et que des filles leur furent nées, les fils de Dieu virent que les filles des hommes qu'ils [étaient] belles, et ils prirent pour femmes parmi toutes celles qu'ils choisirent. Et l'Éternel dit: Mon esprit ne restera pas à toujours avec l'homme, pour que lui aussi [est] chair, et ses jours seront de cent vingt ans. Les géants étaient sur ​​la terre en ces jours, et aussi après cela, quand les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et ils nu [enfants] pour eux, le même [sont devenus] vaillants hommes qui [étaient] des vieux , des hommes de renom. "Gen 6:1-4

Anges pécheurs étaient les pères de ces enfants. Ces anges pécheurs étaient des esprits immortels, et que leurs enfants seraient tous des esprits immortels. Ils étaient pécheurs, afin que leurs enfants seraient également péché et le mal. Les âmes de ces enfants seraient du même esprit, en donnant la vie, comme leurs pères immortels ange pécheurs. Il se trouve que la bible dit le "fils de Dieu" type d'ange est le même que le type de messager de l'ange, qui se manifeste lorsque physiquement, ressemble hommes humains. Il semble que la multiplication corporelle, alliant humains des femmes avec des anges qui ressemblaient à des hommes, des enfants humains produits qui la Bible appelle les hommes. Leurs esprits étaient comme ceux des anges déchus, mais leurs corps étaient ceux des hommes humains mortels. Cependant, la Bible enregistre leurs corps humains présentaient des anomalies visibles.

Après ces "Nephilim", qui avait des corps d'hommes, est décédé, ce qui serait advenu de leurs esprits? Il est logique que de ce que nous savons au sujet de la multiplication, que leurs esprits resteraient actif, immortel et le mal, voire inexistantes un corps physique, tout comme leurs pères ange déchu étaient actifs, immortel et le mal, en dépit d'être des esprits ne pas avoir un corps physique. Il suffit de regarder le passage, sachant ce que dit la Bible sur la multiplication, il devient évident que ces hommes géants auraient mauvais esprits immortels, qui resterait actif en dehors d'avoir un corps physique. Quand on voit des démons plus tard dans la Bible, nous pouvons savoir c'est leur origine et quand et comment ils sont venus à l'être.

Ainsi, la Bible ne donne en effet toutes les informations nécessaires pour établir l'origine des démons uniquement à partir des Ecritures saintes. Comprendre la multiplication et la lignée spirituelle paternelle, il devient évident cherche juste à Gen 6:1-4 que c'est là que les démons sont venus. Aucune source extra-biblique est nécessaire pour expliquer où les démons sont venus, la Bible est suffisante pour expliquer cela.

[Fin Extrait]

Prenant lignée spirituelle paternelle en compte, et écoutant revenir à la partie 2 de cette série, j'ai dit alors qu'il y avait un mystère à découvert dans la rupture chronologique entre Gen 1 et Gen 2. Donc, nous allons regarder ça.

Gen1-2i

La place de Let Gen 1 et 2 dans l'ordre chronologique, en tenant compte du fait que Gen 2 s'adapte à l'intérieur Gn 1,27. Ensuite, nous allons prêter une attention particulière au fait que le mot «vous» est au singulier ou au pluriel dans le texte grec.

Et l'Éternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant .... Gen 02:07

Et l'Éternel Dieu donna cet ordre à l'homme: «De tous les arbres du jardin vous (si) pourras manger, mais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal tu (si) ne mangeras pas, car le jour où tu (si) en mangeras, tu (si) mourras. Gen 2:16-17

(Notez que dans l'hébreu tout le «vous» êtes tous au singulier) Et puis Dieu a fait Ève.

Et l'Éternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l'homme, qui s'endormit; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. Puis la nervure que l'Éternel Dieu avait prise de l'homme, il façonna une femme et il l'amena vers l'homme. Gen 2:21-22

Et l'homme dit: «Ce qui est os de mes os et chair de ma chair, elle sera appelée femme, parce qu'elle a été prise de l'homme. C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. Et ils étaient tous deux nus, l'homme et sa femme, et n'avaient pas honte. Gen 2:23-25

Prenant cela en ordre, la première et la seule chose que la femme a entendu de Dieu sur tout arbre fruitier était:

Et Dieu les bénit, et Dieu leur dit: «Soyez féconds, multipliez, emplissez la terre et soumettez-la; dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur ​​tout animal qui se meut sur ​​la terre . Et Dieu dit: "Voici, je vous (pl) donne toute herbe portant semence qui est sur ​​la face de toute la terre, et tout arbre dont le fruit donne semences;. Vous (pl), il sera pour la nourriture aussi, à tout animal de la terre, à tout oiseau du ciel, et à tout ce qui se meut sur ​​la terre, où il ya la vie, je donne toute herbe verte pour nourriture ", et il était si Gen 1:28-30. (en hébreu tout le «vous» êtes pluriel)

Ici, nous voyons que Dieu dit à l'homme qu'il pouvait librement manger de tous les arbres, mais aussi ordonné à l'homme de ne pas manger de l'Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal, avant que la femme a été faite. Dieu n'est pas enregistrée comme ayant donné à la femme le même commandement que Dieu a donné à Adam. La femme a été dit par Dieu que tous les arbres fruitiers avaient été donnés à eux pour la nourriture, sans aucune exception mentionnée dans ce que Dieu lui avait dit. Il convient de noter que Dieu lui a dit directement que lui avait donné tous les arbres de fruits à manger à partir.

Du point de vue de la femme: Dieu lui a dit directement que elle pouvait manger de tous les arbres fruitiers, et elle entendit Dieu a dit à l'homme qu'il pouvait manger de tous les arbres fruitiers, également, les deux étant traités ensemble.

Mais du point de vue de l'homme: Dieu lui a dit qu'il pouvait manger de tous les arbres, sauf un. Il y avait un arbre, il a été ordonné de ne pas manger de, et s'il le faisait, il mourrait. Alors, l'homme avait Dieu lui et la femme dire, ensemble, qu'ils pouvaient manger de tous les arbres fruitiers.

Donc, de facto, la femme a été dit par Dieu qui lui a permis de manger de tous les arbres fruitiers, sans aucune exception. Il suffit de laisser ce lavabo dans une seconde ..... bien. Cependant, Adam et Dieu avait effectivement quelque chose de caché, secret, entre eux deux, ce qui était qu'Adam était interdit de manger de 1 arbre fruitier, l'arbre de la connaissance du bien et du mal, ou Adam allaient mourir, plus précisément «mourir il mourrait ".

Alors, comment Adam gérer ce secret? Prenant cela en ordre, nous allons examiner les prochaines manifestations, de la Genèse, chapitre 3:

Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l'Éternel Dieu avait faits. Et il dit à la femme:

"Dieu at-il réellement dit:« Vous (pl) ne mangerez pas de tous les arbres du jardin? "

Et la femme dit au serpent: "Nous pouvons manger du fruit des arbres du jardin, mais du fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin,
Dieu a dit: «Vous (pl) n'en mangerez point et vous (pl) toucherez pas, sinon vous (pl) mourrez." (En hébreu tout le «vous» êtes pluriel)

Comme le commandement de Dieu n'a pas été répétée, il semble clair que Adam dit à Eve sur ce que Dieu lui avait dit avant elle a été faite. Si nous supposons que Dieu a répété cette commande pour Eve, alors nous serions mettre des mots dans la bouche de Dieu, en ajoutant aux mots bibliques que Dieu n'est pas enregistré pour avoir parlé. Telle est dangereux. Si Dieu l'a dit, il serait comptabilisé, et il ne faut pas ajouter des mots de Dieu qu'il n'est pas enregistré pour avoir dit. Par conséquent, nous ne pouvons que conclure à partir de la Parole de Dieu que nous sommes appelés à comprendre que Adam a relayé l'information à la femme ce que Dieu avait dit avant elle a été faite.

Cependant, il est clair que ce message n'a pas été relayé avec précision, parce que de sauter un peu en avance, en regardant singulier / pluriel toi, il devient clair que Dieu confirme deux fois plus tard, après la chute, que son commandement initial était seulement à Adam.

Et l'Éternel Dieu donna cet ordre à l'homme: «De tous les arbres du jardin vous (si) pourras manger, mais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal tu (si) ne mangeras pas, car le jour où tu (si) en mangeras, tu (si) mourras. Gen 2:16-17

Alors il a dit: «J'ai entendu ta voix dans le jardin, et j'ai eu peur parce que je suis nu, et je me suis caché." Et il dit: «Qui vous (si) dit que vous (si) étaient nus? Avez-vous (si) mangé de l'arbre dont je vous (si) que vous (si) ne devriez pas manger commandé? "Gen 3:8-11

Puis Adam Il dit: «Parce que vous (si) as écouté la voix de ta femme," elle a mangé de l'arbre "dont je vous (si) commandé, en disant:« Vous (si) ne mangeras pas de lui »:

(En hébreu les 7 d'entre eux vous Seront singulier)

Dieu confirme deux fois que son commandement a été donné à Adam singulièrement, et n'a pas été donné dans le pluriel. Ces trois temps sont enregistrés dans l'hébreu, pour nous de voir cela. Tous trois fois comme il est rapporté dans la Bible, Dieu a donné l'ordre d'Adam seul, avec une singulière-tendue «vous», et non au pluriel-tendue "vous" qui montrerait que Dieu a donné l'ordre à tous les deux. Il est également écrit que Dieu dit à Eve directement qu'elle pouvait manger de tous les arbres, Dieu lui a dit cela lui-même. Adam n'a jamais été inculpé par Dieu pour garder Eve de manger de l'arbre. Dieu seul commandé à Adam de ne pas manger, mais Dieu dit à Eve directement qu'elle pouvait manger de tous les arbres, et Adam connut cette cause qu'il était là.

Et donc,

1. Parce qu'Adam connaissait Dieu avait dit à Eve qu'elle pouvait manger de tous les arbres (Gen 1:27-29)

2. Parce Eve n'avait pas existé quand Dieu a donné à Adam cette commande de ne pas manger

3. Parce que Dieu a parlé à la commande à Adam tendue singulier, et confirme deux fois cette

4. Parce que l'explication la plus simple qui n'ajoute pas à la Parole de Dieu dans la Bible, c'est que Adam dit à Eve sur cette commande

5. Parce que la compréhension de Eve n'était clairement pas correct, mais c'est ce qu'elle croyait

6. Parce que "ne pas toucher" est un complément à ce que Dieu a dit Adam qui dit à Eve sur

7. Parce que dire que Dieu a dit "ils" quand il a dit «vous» au singulier, est un complément évident à ce que Dieu a dit Adam qui dit à Eve sur

Ma conclusion est que Adam n'a pas dit précisément Eve la Parole de Dieu. Il y avait un manque de communication dans ce qu'il lui a dit, et au-delà de cela, il semble intentionnel. Mais Adam n'a probablement pas compris qu'il faisait quelque chose de mal, car ils étaient tous les deux comme des enfants.

L'explication la plus simple et logique est que Adam dit à Eve que, malgré ce que Dieu lui avait dit directement, ce qui était qu'elle pouvait manger de tous les arbres, qu'il y avait plus que Dieu avait dit que pour lui, avant qu'elle ne soit faite. would die – which was taking away from and adding to God's words and was a lie. Il lui dit que Dieu avait dit qu'ils ne pouvaient pas manger de ce 1 arbre, ou ils mourraient - qui a été prise à partir et en ajoutant à la parole de Dieu et était un mensonge. Maintenant, je ne sais pas qui a ajouté la partie "pas toucher", la conversation n'est pas enregistrée, mais il ya probablement plus de poids de la preuve que Adam a ajouté cet ajout, que Eve a fait, parce qu'il a fait clairement les mots de changement Dieu, ajoutant «ne pas toucher» pourrait facilement être vu à aller de pair avec l'évolution d'un «vous» singulier un pluriel «vous».

La preuve que c'était intentionnel, peut être vu dans l'hébreu, comme vous (si) et vous (pl) sont orthographiés différemment, et semblent être prononcé différemment, ce que je voudrais que vous voyez.

which seems to be pronounced “tahell”. Le singulier vous (pas) manger est תֹאכַל qui semble être prononcé "tahell".

which seems to be pronounced “tahelloo” or “tahelv”. Et le pluriel vous (pas) manger est תֹאכְלוּ qui semble être prononcé "tahelloo" ou "tahelv".

Donc, en continuant avec l'histoire,

Alors le serpent dit à la femme:

"Vous (pl) ne mourrez. Car Dieu sait que, le jour où vous (pl) mangerez votre (pl) yeux s'ouvriront, et que vous (pl) serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. "(En hébreu tout le« vous »êtes pluriel ) Gen 3:1-5

Ainsi, lorsque la femme vit que l'arbre était bon à manger, qu'il était agréable à la vue, et un arbre souhaitable d'ouvrir l'intelligence; elle prit de son fruit et en mangea. Elle en donna aussi à son mari auprès d'elle, et il en mangea. Alors les yeux de deux d'entre eux ont été ouverts, et ils connurent qu'ils étaient nus, et ils ont cousu des feuilles de figuier et se firent revêtements Gen 3:6-7.

Note: les yeux de la femme ne sont pas enregistrés à avoir ouvert qu'après l'homme a mangé le fruit », puis les yeux de deux d'entre eux étaient ouverts" et pas de délai est mentionné entre elle et son ouverture sur les yeux.

Alors ils entendirent la voix de l'Éternel Dieu, qui parcourait le jardin dans la fraîcheur de la journée, et Adam et sa femme se cachèrent loin de la face de l'Éternel Dieu, au milieu des arbres du jardin. Puis l'Éternel Dieu appela l'homme et lui dit: «Où êtes-vous (si)?" (En hébreu ce «vous» est au singulier)

Alors il a dit: «J'ai entendu ta voix dans le jardin, et j'ai eu peur parce que je suis nu, et je me suis caché."

Et Il dit: «Qui vous (si) dit que vous (si) étaient nus? Avez-vous (si) mangé de l'arbre dont je vous (si) que vous (si) ne devriez pas manger commandé? "(En hébreu tout" vous "sont au singulier) Gen 3:8-11

Dieu confirme qu'il a dit à Adam singulièrement que "vous ne devriez pas manger."

Then the man said, “The woman whom You gave to be with me, she gave me of the tree, and I ate.” And the LORD God said to the woman, “What is this you have done?”

The woman said, “The serpent deceived me, and I ate.”

So the LORD God said to the serpent: “Because you (pl) have done this, (the “you” here is plural) Gen 3:12-14

The “you” here is plural. As such this “you” seems to be directed at the serpent and the woman. What did they do together? They tempted the man to eat from the tree.

You are cursed more than all cattle, And more than every beast of the field; On your belly you shall go, And you shall eat dust All the days of your life. (the other “you” are singular) And I will put enmity Between you and the woman, And between your seed and her Seed; He shall bruise your head, And you shall bruise His heel.”

To the woman He said:

“Multiply, I will multiply your pains, and your conception in pain you shall bring forth children; Your desire will be for your husband, And he will rule over you.” Gen 3:14-16

(Note: “he will rule over you” is a negative consequence of the fall, which was going to happen because of the fall into sin, spoken to Eve, and not a permission or instruction given to Adam.)

Then to Adam He said, “Because you (si) have heeded the voice of your wife, “she ate from the tree” of which I commanded you (si) , saying, 'You (si) shall not eat of it':

Cursed is the ground for your sake; In toil you shall eat of it All the days of your life. Both thorns and thistles it shall bring forth for you, And you shall eat the herb of the field. In the sweat of your face you shall eat bread Till you return to the ground, For out of it you were taken; For dust you are, And to dust you shall return.” (in Hebrew all the “you” are masculine singular) Gen 3:17-19

And Adam called his wife's name Eve, because she was the mother of all living. Also for Adam and his wife the LORD God made tunics of skin, and clothed them. Then the LORD God said, “Behold, the man has become like one of Us, to know good and evil. And now, lest he (si) put out his hand and take also of the tree of life, and eat, and live forever”— therefore the LORD God sent him (si) out of the garden of Eden to till the ground from which he was taken. So He drove out the man ; and He placed cherubim at the east of the garden of Eden, and a flaming sword which turned every way, to guard the way to the tree of life. Gen 3:20-24

Note that the woman is not specifically told that she will die because of eating from the tree, but the man is told he will die because he ate from the tree. If the woman would die because of eating from the tree, what would make sense is that God would have told her she would die for eating from the tree in her punishments. But God does not say that.

Instead the only reason given for her punishment is found in the statement directed to the serpent in the plural “you”. As this you is plural, it seems that God was addressing both the serpent and the woman. It would better read “because you two have done this“. What had the serpent and woman done together? They had tempted the man to eat from the tree. So the most straightforward reading of the text is that what God says to the woman as punishments or consequences are because of her participation with the serpent in tempting the man to eat from the tree that was forbidden to the man, as is specified twice.

Then God forces the man, singular, to leave the garden, for the stated reason to prevent the man, just Adam, from eating of the tree of life. God specifies the man will return to the dust from which he was taken. It is not specified that the woman will die, only that the man will die. Without making any assumption, based just on what God says, it seems implied that if the man dies, then the woman will die also; it's implied as a cause and effect.

All this raises the question, as to whether the woman would have died if only she had eaten the fruit of the tree. Most people seem to think the woman was set to die once she ate from the tree. But is this actually what the Bible teaches?

1. God commanded the man alone to not eat, and God confirms this twice after they ate.

2. Adam is told he (singular) will die because he ate.

3. Eve is never told she will die because she ate, and she was not commanded to not eat. Despite 2 opportunities to confirm she had been commanded not to eat also, God only says that He had singularly commanded the man to not eat, and God twice confirms this is the case.

4. Apparently God telling the man he (singular) will die implies the woman will die.

5. The woman's eyes are not recorded as having been opened until after the man ate the fruit, and “Then both of their eyes were opened”

So I think what the Bible actually teaches and is true is that:

The reason the woman died and her eyes did open was because Adam sinned in eating of the tree, and because his eyes were opened from eating. This affected a spiritual change in him, which in turn affected her, because her spirit was multiplied from his . This also would explain why the woman's eyes were not recorded to have opened until after Adam ate of the tree. And this is why all of Adam's children would sin, die, and would have their eyes opened – because their spirits would also be multiplied solely from Adam's.

If the woman alone had eaten of the tree, she would have been unchanged, and not died. And she could not have her eyes opened, a spiritual matter, unless Adam ate, because if she ate she would not know good from evil, from sinning in disobeying God, because it was not a sin for her to eat from the tree. But If Adam ate and his eyes were opened, then it would affect her also, because her spirit was multiplied from Adam's spirit.

If Adam had eaten of the tree and sinned, but she had not eaten of the tree, her eyes would still have been opened, and she still would have died. The same as would her children, because he was their father, and he would be the original of their spirits (giving life), and was the original of her spirit also, as all spirits were multiplied from his.

This is why Adam was commanded to not eat of the tree, but the woman was given no such command, but told by God that it was fine for her to eat. Adam had the original spirit giving life, who all spirits were multiplied from. What he chose to do had power to effect the woman and all the children, real power, and so he carried the responsibility of not eating from the tree.

Both men and woman might balk at the implications of that, but please keep in mind God had a plan from the beginning, within free will, still foreknowing all these things would take place. That plan was Jesus Christ, from the beginning. And what we see here is a picture, symbolic, of Jesus Christ and the church. Jesus Christ, as the second Adam, has never sinned, and His righteousness is imparted to us and covers us, by grace, in His Holy Spirit in us, whether we sin or not, if we are born-again. And we are His Body, His Bride, the Church. Like Adam eating from the tree, Eve and all their children would receive sin into their multiplied spirits. But like Jesus Christ and His Bride, we all receive Grace, and righteousness through faith, from Jesus Christ's sinless perfection, multiplied in God's Holy Spirit. Jesus Christ upholds us, in His perfection, and our imperfections are forgiven. This is the same picture as is seen in Eden, and Paul seemed to understand this mystery and how it worked, writing:

For as in Adam all die, in Christ all shall be made alive – 1 Cor 15:22

Therefore as by the offence of one [judgment came] upon all men to condemnation; even so by the righteousness of one [the free gift came] upon all men unto justification of life. For as by one man's disobedience many were made sinners, so by the obedience of one shall many be made righteous. Rom 5:18-19

Now, focusing in on the deception, the woman states that the serpent deceived her, not that he “lied” to her. This is also translated as “thoroughly deceived, tricked, or beguiled”. So what was the “deception”? A sort of double entendre, or a double meaning to Satan's words.

Now the serpent was more cunning than any beast of the field which the LORD God had made. And he said to the woman,

“Has God indeed said, 'You (pl) shall not eat of every tree of the garden'?”

And the woman said to the serpent, “We may eat the fruit of the trees of the garden; but of the fruit of the tree which is in the midst of the garden,
God has said, 'You (pl) shall not eat it, nor shall you (pl) touch it, lest you (pl) die.'” (in the Hebrew all the “you” are plural)

And the LORD God said to the woman, “What is this you have done?”

The woman said, “The serpent deceived me, and I ate.” Gen 3:12-13

When the serpent said 'you (pl) will not die' Eve made the assumption that Adam had lied about everything he had said, made it all up, and that they both would not die, if either of them ate, as what the serpent told her implied such. This fit what she had heard God tell her directly, that they could both eat from all the fruit trees, so she defaulted back to that.

However, the serpent was deceptive. The serpent said “you (pl) will not die” , but this response was only true if she alone ate. It had a double meaning.

Changing you(plural) to “you both”, let's see how this reads:

Serpent: “Has God indeed said, 'You both shall not eat of every tree of the garden'?”

Eve: “God has said, 'You both shall not eat it, nor shall you both touch it, lest you both die.'”

Serpent: You both will not surely die.

God knows that in the day you both eat of it, both of your eyes will be opened, and you both will be like God, knowing good and evil.”

What is the “deception” here? In his answer to the woman, the serpent is negating her claim that if they both eat or touch, they will both die. Dire. “You BOTH will not die” What the serpent said could be taken 2 ways, one of which was true and the other which was false. The truth was that they both would not die if she ate or touched the fruit. But they both would die if Adam ate the fruit.

What Eve understood by “you both will not die” was “if either of you eat, that individual will not die.” In fact, what the serpent said was that it was not true that they would both die if EITHER one of them ate, or touched it, implying if the one was her. The second meaning possible, which the serpent left out specifying, leaving it vague, was that they both would die if Adam ate, and neither one would die if she ate. And the serpent followed this with a simple statement, which was true in itself, that if they both ate of it that both their eyes would be open, like gods, knowing good and evil. In this combination of a double meaninged statement, the first sentence, plus a true statement, the second sentence, the serpent misled her, pointing her in the wrong direction. And that is how the serpent deceived her.

Eve must have later understood that the serpent tricked her, as there was a double meaning to his words, his first sentence, and she had understood the wrong meaning. She thought he meant that neither would die if either one of them ate. We know this because she states that he “deceived” her. Not that he “lied” to her. The deception, in context, is that what the serpent said was partially true, and had a double meaning.

And so this is how what the serpent said was a deception, not a just a blatant lie. What happened here was NOT that the serpent spoke a lie and the woman believed him. She was, in fact, thoroughly deceived, by the double-meaning of the words the serpent chose.

And what set her up for this was that Adam had not told her God's words correctly. If she had known Adam alone could not eat, this would have been in harmony with God directly telling her that they both could eat freely of the fruit trees. But because Adam lied to her, and it contradicted what she heard God say, she defaulted to thinking he had been lying entirely, made it all up, when the serpent deceived her. If Adam had told her correctly what God's Words were that were said to him, then the serpent, Satan, would not have been able to deceive Eve, because there would have been no weak spot to attack. But as soon as she touched the fruit, which was allowed for her by God, and saw she did not die, she believed Adam had lied, and when she ate it and did not die, she knew Adam had lied, and thought it was safe, and then she thought Adam had made it all up, and the serpent was telling the truth, because it matched what God told her. She thought Adam was foolish, unwise, to have lied to her, and so thought he needed wisdom – so she gave him the fruit, believing it was safe for him to eat.

If you understand how complicated all of this actually was, it becomes clear that the woman was thoroughly deceived by a very intelligent deceiver, Satan. She really was thoroughly deceived, not just lied to, as 1 Tim 2:14 and 2 Cor 11:3 also confirm,

“And Adam was not deceived, but the woman being deceived became in the transgression(singular)” . 1 Tim 2:14

“But I am afraid that, as the serpent deceived Eve by his craftiness , your minds will be led astray from the simplicity and purity of devotion to Christ.” 2 Cor 11:3

Another question is did Adam understand what the serpent actually meant? Yes, as “Adam was not deceived” (1Tim2:14), it seems likely that he did understand. Adam understood that the serpent meant she would not die if she ate, but rather that just Adam would die if he ate. And so what would seem to be the likely reason Adam said and did nothing as the serpent deceived the woman? Because if he spoke up to contradict the serpent, he was going to have to admit that he lied to the woman. He could not contradict the serpent's statement without getting caught in his own lie to the woman. This seems the most likely reason he said and did nothing. If it had been a misunderstanding, and she had misunderstood what Adam told her, then Adam could have spoken up to easily correct it. That Adam did not speak up is an important piece of evidence that Adam's lie to the woman was intentional, and done knowingly, which he was fully aware of, and not a misunderstanding. Again “Adam was not deceived” . And rather than admit to lying, Adam decided to knowingly eat from a tree God had said would kill him, and as Adam was not deceived, he did this believing it would kill him, and he would die. He would rather have killed himself, than to admit to lying to the woman about what he told her. IF it was a simple misunderstanding, then why, not being deceived, knowingly kill himself? We can still see this trait in people today, that sometimes people would rather die or hurt themselves, than to admit that they lied, or made a mistake. I believe we call that pride. However, it seems very likely that Adam did not know that Eve also would die if he ate, but rather only thought that he would die if he ate. See man, like the woman, was never meant to carry the load of never eating from the tree – men may look a little more like Jesus Christ than women do, though both genders do look human like Jesus does (made in the image of God), but no other man is Jesus Christ, is God, and able to carry the burden, like only God can and does, of being sinless and perfect, forevermore, never eating from that tree, even if we do at times.

Understanding what happened in Eden is important in understanding later passages of Scripture, especially 1 Tim 2:11-14. With a fresh look at the Greek, using the oldest known manuscript of the text, the Codex Sinaiticus, it reads:

A woman in quietness, you must have her learn in all subjection, to teach.

But the woman I allow not never to be-one-who-with-her-own-hand-kills the man, but to be in quietness. For Adam was first formed, then Eve. And Adam was not deceived, but the woman being deceived became in the transgression.

This says that a woman must learn first, before she teaches, in order to teach. In context, Paul is referencing to the sort of woman who is quiet and does her own work, sitting under a teacher, and learning the scriptures, before she teaches, ie learning God's Word before teaching it. This was especially pertinent at the time because women needed to catch up to the men, many not having been taught the scriptures. Paul also makes the statement that he never ever allows a woman to become someone who “with her own hand kills another or herself” – but instead, to be in a quiet state of learning. Ie learning God's true Word, before teaching another. This “not never allow” is a double negative negation in the Greek, and stresses emphasis here that Paul never allows this to happen. Paul illustrates the principle of learning God's true Word, before teaching another, through referencing the story of Adam and Eve, which Paul understood. Namely that because of not being taught God's true Words by Adam, that Eve was able to be deceived by the serpent, and that led to Adam sinning, and Eve becoming “in the transgression” ie taking part in the 1 transgression, sin, of Adam eating the fruit.
Paul doesn't blame Eve here, but rather emphasizes that he, Paul, never allows a woman to be put in that situation, because Paul teaches her God's true Words – God's Words – and cites what happened in Eden, and firmly sets himself as an example for Timothy, that Timothy must (imperative) have her learn, before she teaches. That's what this passage actually says and means. This passage says nothing about women not being allowed to teach men, nothing about usurping men's authority by teaching, etc. etc. It just says that women need to learn the scriptures before teaching, and places responsibility for this on the church leadership, which is easily applicable to both men and women, that either one must learn the scriptures before teaching them, but just women are emphasized here because they were behind in scriptural education, at the time.

And this references well back to Paul's student Priscilla, who he led to Christ, and taught her and her husband, and they both later taught Apollos. Paul himself taught a woman, and Acts recognizes this same woman taught Apollos, and there is no problem mentioned with any of this. In this story, it is in fact very clear that the Bible says it is fine for a woman to teach a man, and in this case her actions were part of how he was led to salvation in Jesus Christ. (Acts 18:2-4, 24-26)

We are living in dark times of ignorance in the church, still, today. And it seems that the serpent still hates the woman, and is still persecuting her seed to this day, in doing everything he can to affect ignorance in the church, against women, among many other crimes against women in the world today. For a more thorough explanation, bible studies and analysis, on this and other topics related to gender in the Bible, see my book “Understanding Biblical Gender Equality” which is free to read online at WalkInTruth.net .

A Modern Guide to Demons and Fallen Angels © 2007-2013
Paradox Brown

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9,060 Spam Comments Blocked so far by Spam Free Wordpress

Les balises HTML ne sont pas autorisés.