This page has been translated from English

A Survey of the Abyss dans le Ancien et Nouveau Testament

A Survey of the Abyss dans le Ancien et Nouveau Testament

La première fois que je me souviens avoir vu les Abysses mentionné dans la Bible a été, dans Luc 8:31, où les démons d'un homme supplièrent Jésus de ne pas les envoyer à l'abîme.

"Et ils le prièrent à plusieurs reprises de ne pas leur ordonner d'aller dans l'abîme."

Cela a vraiment piqué ma curiosité, et si j'ai fait quelques études sur ce lieu depuis lors. Juste de Luc quelques choses qu'on peut connaître de l'Abysse. L'une est que les démons ont peur qu'elles pourraient être envoyés là-bas, et donc aussi que c'est un endroit esprits pourraient théoriquement être envoyé. Les démons semblaient considérer être envoyés là-bas en temps réel une possibilité littérale, alors l'abîme semble être un véritable lieu littéral, qui existait il ya 2000 ans, et pendant au moins quelque temps avant, et si généralement pu être supposé existent encore maintenant.

Dans le Nouveau Testament ce mot dans le grec est "abyssos» (Strong 12) et est utilisé 8 fois les autres dans le Nouveau Testament. La plupart de ces moments sont dans le livre de l'Apocalypse:

Rev 9:01 "Et le cinquième ange sonna de la trompette, et j'ai vu une chute étoiles du ciel sur la terre, et lui a donné la clé de l'Abîme (12) puits (5421)."

Rev 09:02 "Et il a ouvert les Abysses (12) puits (5421), et il s'éleva une fumée sortir de la fosse (5421), comme la fumée d'une grande fournaise, et le soleil et l'air furent obscurcis par des la fumée du puits (5421). "

Rev 9:11 «Et ils avaient un roi parmi eux, l'ange de l'abîme (12), dont le nom en hébreu Abaddon (3), mais dans la langue grecque a son Apollyon».

Rev 11:07 "Et quand ils auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l'abîme (12) fera la guerre contre eux, et les vaincra, et les tuer."

Rev 17:08 «La bête que tu as vu a été, et n'est pas, et doit monter de l'abîme (12), et aller à la perdition, et ceux qui habitent sur ​​la terre sera étonnant, dont les noms n'ont pas été écrits dans le livre de la vie de la fondation du monde, quand ils verront la bête qui était, et n'est pas, et n'est pas encore. "

Rev 20:1-3 "Et je vis un ange descendre du ciel, ayant la clef de l'Abîme (12) et une grande chaîne dans sa main. Et il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et le lia pour mille ans, et lui jeta dans l'abîme (12), et l'enferma, et mis un sceau sur lui, que qu'il ne séduise plus les nations, jusqu'à ce que les mille ans fussent accomplis et après cela il doit être délié pour un peu ".

Rom 10:07 »Ou: Qui descendra dans l'abîme? (12) (qui est, pour faire apparaître le Christ ressuscité des morts.) "

De ces passages, il est beaucoup plus que nous pouvons en apprendre davantage sur les Abysses. Le mot «phrear" pour "fosse" (Strong 5421) est utilisé de façon descriptive comme un synonyme de l'abîme dans plusieurs endroits. Le mot «phrear» est utilisé sept fois dans le Nouveau Testament, et il est traduit comme un «puits» ou un «bien» l'ensemble de ces moments. Comme dans un «dos d'âne est tombé dans une fosse» ou «le puits est très profond». De ce que nous pouvons recueillir que l'abîme est comme un puits ou une fosse, vers le bas située dans la terre.

De ces versets de l'Apocalypse nous pouvons aussi apprendre:

1. L'Abyss peut être utilisée comme une prison pour les anges déchus, comme il sera un jour utilisée comme une prison pour le Satan, l'ange déchu, qui sera lié dans les chaînes là pour 1000 ans.
2. Les Abysses a une clé qui est utilisée deux fois dans l'Apocalypse d'ouvrir ou de fermer les Abysses, nouveau référencement de l'abîme comme étant comme une prison qui peut être verrouillée fermée.
3. Il ya un ange de l'abîme dont le nom est Abaddon.
4. L'Abysse est situé en bas sur la terre, et encore, les Abysses semble être situé vers le bas, sous la surface de la terre, à l'intérieur de la terre, comme "la bête" est dit "monter" de l'Abîme.

Et si l'Abysse est un endroit où un ange déchu peut être emprisonné dans les chaînes, en baisse de l'intérieur de la terre. Il ya quelques versets d'autres dans le Nouveau Testament qui semblent faire référence à un endroit correspondant à cette description fonctionnelle.

»Et les anges qui n'ont pas gardé leur premier état, mais abandonné leur propre demeure, qu'il a réservé dans les chaînes éternellement par les ténèbres du jugement du grand jour. Que Sodome et Gomorrhe et les villes à leur sujet de la même manière, se livrant à la fornication, et aller après la chair étrange, sont établies pour un exemple, subissant la peine du feu éternel. "Jude 1:6-7

"Car si Dieu n'a pas épargné les anges qui ont péché, mais cast [eux] vers le Tartare, et livré [eux] dans les chaînes d'obscurité, de réserve pour le jugement; Et personne n'a pas épargné le monde ancien, mais a sauvé Noé le huitième [ ], un prédicateur de justice, fit venir le déluge sur le monde des impies, et, tournant les villes de Sodome et Gomorrhe en cendres condamnés [leur] avec un renversement, ce qui rend [eux] une ensample vers ceux qui doivent vivre après impies. »2 Pierre 2:4-6

Les deux Jude et Peter font référence à un endroit où les anges déchus sont emprisonnés. Pierre utilise ici le verbe "tartaroo» (Strong 5020) qui signifie «jeté à Tartaros". Pierre utilise un verbe pour "casting jusqu'au Tartare», disant que Dieu fonte des anges déchus là-bas, tout en précisant que pas réellement ces anges déchus sont en "Tartare" conforme à la mythologie grecque. Mais Wikipedia dit de Tartare dans la mythologie grecque, «Il s'agit d'une profonde, lieu sombre, une fosse ou un abîme utilisé comme un donjon ... Dans la mythologie grecque, le Tartare est à la fois une divinité et une place dans la pègre ... Beaucoup, mais pas tous des Titans, furent jetés dans le Tartare. Cronos a été emprisonné dans le Tartare. D'autres dieux pouvaient être condamnés au Tartare, ainsi ... Cronos, le souverain des Titans, a été jeté dans le puits du Tartare par ses enfants ». [1]

Tartare correspond à la description de l'Abîme, d'être un puits, et une prison ou un cachot où les "dieux" ne peut être emprisonné (comme la Bible l'appelle parfois des anges minuscules-g "dieux"). [2] En tant que tel l'action décrite par "anges qui ont péché, mais de les abattre au Tartare» de 2 Pierre est synonyme de «le jeter [Satan] dans l'abîme" de Rev 20, et les termes Abyss et Tartare sont synonymes.

Selon Jude, les anges déchus qui ont été abattus dans les Abysses sont ceux qui ont péché en ne tenant pas leur premier, qui est aussi traduit par «ne pas tenir leur propre nom de domaine". 2 Pierre 2:5-6 nous éclaire sur le moment où cela s'est produit, comme il semble y avoir un ordre chronologique utilisée. Premièrement péchaient anges qui n'ont pas gardé leur propre domaine, la deuxième inondation, et la troisième ofSodom destruction. Jude fait une comparaison entre les anges qui ont péché en ne tenant pas leur propre domaine et le ofSodomandGomorrah péché sexuel. Et les anges qui ont péché par "ne pas tenir leur propre domaine, ont abandonné leur propre demeure» est comparée à la population ofSodom «se livrer à la fornication et aller après la chair étrange". Au total, cela indique quand ces anges ont péché susceptible d'être juste avant le déluge, et le péché étant de nature sexuelle, d'aller après la chair étrange. Et c'est exactement ce que nous trouvons si nous regardons Gen 6:1-4, étant entendu que le «fils de Dieu» étaient des anges.

«Et il arriva, quand les hommes commencèrent à se multiplier sur la face de la terre, et leurs filles leur furent nées, les fils de Dieu virent que les filles des hommes qu'ils [étaient] justes, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu'ils choisirent. Et l'Éternel dit: Mon esprit ne restera pas toujours dans l'homme, pour que lui aussi [est] chair, et ses jours seront de cent vingt ans. Les géants étaient sur ​​la terre en ces jours et aussi après, quand les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et ils nus [les enfants] pour eux, le même [est devenu] hommes vaillants qui [étaient] des vieux, des hommes de renom. 6:1-4 "Gen

Et ce sont donc ces anges déchus mentionnés dans Genèse 6, qui ont péché avant le déluge, en laissant la demeure du ciel, descendant à terre, et prenant épouses humaines et d'avoir des enfants avec eux, qui ont été emprisonnés par Dieu pour ce péché dans les Abysses (ou Tartare).

Pour en revenir à l'abîme, et le mot «abyssos" tel qu'il est utilisé dans Romains 10:

«Mais la justice qui vient de la foi parle sur ce sage, Ne dis pas en ton coeur: Qui montera au ciel? (Qui est, à apporter le Christ d'en haut) Ou: Qui descendra dans l'abîme? (Qui est, pour faire apparaître le Christ ressuscité des morts.) "- Rom 10:6-7

Sachant que les anges déchus de la Genèse 6 sont emprisonnés dans les Abysses, ce passage est beaucoup plus logique, quand une référence croisée avec une   Pierre 3.

"Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin qu'il puisse nous amener à Dieu, être mis à mort dans la chair, mais vivifié par l'Esprit: Par lequel aussi il est allé prêcher aux esprits en prison , ce qui autrefois avaient été incrédules, quand une fois la patience de Dieu attendait dans les jours de Noé, tandis que l'arche a été, dans laquelle un petit nombre, c'est-huit, furent sauvées par l'eau »1 Pierre 3:18-20.

Pierre nous dit qu'à un moment donné, Jésus alla prêcher à ces anges tombés emprisonné dans les Abysses, ces «esprits en prison», et les Romains 10 références à cela, opposant «la présence dans le ciel au-dessus de Jésus« Jésus visite à l'abîme. Romains montre aussi que les anges emprisonnés dans les Abysses sont considérés comme "morts" alors qu'il était emprisonné, même si, comme les anges déchus qu'ils sont immortels, comme le mot traduit ici par «mort», l'adjectif «nekros» peut signifier «spirituellement mort» , ou aussi signifier l'on est "dénué de force ou de puissance, inactif, inopérant". Ceci est en accord avec Satan étant inactif alors qu'il était emprisonné dans les Abysses pour 1000 ans comme Apocalypse 20 décrit. Il convient également de noter que le mot grec "phylake» (Strong 5438) est utilisé à la fois dans 1 Pierre 3 et Rev 20, comme «prison», en référence à l'abîme.

Quant à la date de quand Jésus a visité les abysses et a parlé aux anges déchus emprisonné là-bas, il semble avoir été, après la résurrection de Jésus et avant son ascension au ciel. Le même événement semble être référencé dans Ephésiens 4:8-10, qui indique également l'emplacement de l'Abîme à l'intérieur de la terre.
"C'est pourquoi il dit, quand il monta en haut, il a emmené des captifs, et a donné des dons aux hommes. (Maintenant qu'il est monté, c'est quoi, mais qu'il est aussi descendu dans les parties inférieures de la terre? Celui qui est descendu est le même qui est monté au loin au-dessus de tous les cieux, afin qu'il puisse remplir toutes choses.) "

Il suffit de regarder les références du Nouveau Testament à l'abîme, il est possible de recueillir beaucoup d'informations sur les Abysses. Mais l'Ancien Testament aussi des références à l'abîme dans l'hébreu. Pour voir où les références de l'Ancien Testament à l'abîme, en hébreu, il est nécessaire de savoir quel mot ou des mots en hébreu s'y référer.

Dans Apocalypse 20, il est prophétisé que Satan serait jeté à l'abîme.
»Et il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et le lia pour mille ans, et lui jeta dans l'abîme".

Cette prophétie est mise en parallèle de Satan dans Esaïe 14:
Isa 14:15,19 [3] "Pourtant, tu seras abaissée jusqu'aux enfers, sur les côtés de la fosse ... Mais tu es chassé de ton sépulcre comme un rameau qu'on dédaigne, [et que] les vêtements de ceux qui sont tués, poussée par l'épée, qui vont jusque dans les pierres de la fosse, comme une carcasse foulé aux pieds "14:15,19 Isa [3].

Le mot ici pour "fosse" est "bowr» (Strong 953) et cela signifie une «fosse, puits, citerne". En raison du contexte de la prophétie d'Isa 14, de l'emprisonnement de Satan dans l'abîme, nous pouvons savoir que parfois ce mot "bowr" en hébreu est utilisé pour se référer à l'abîme. Bien que nombre de fois où ce mot est aussi utilisé pour se référer à un puits, une fosse, ou un donjon dans un sens général, il semble également se référer à l'abîme dans plusieurs autres versets. L'exemple le plus notable est dans Ezéchiel 31. Dans les versets suivants le mot «Abysses» est remplacé par le mot «bowr".

Eze 31:3-16 «Voici, l'Assyrie [était] un cèdre au Liban avec des branches juste, et avec un ombrage linceul, et d'une haute stature, et son sommet a été parmi les branches épaisses. Les eaux fait de lui une grande, la profonde lui mis en place en haut avec ses rivières coulant autour de son plantes, et envoyé ses petites rivières vers tous les arbres du champ. C'est pourquoi sa hauteur a été exaltée au-dessus de tous les arbres des champs, et ses branches ont été multipliées, et ses branches est devenue longue en raison de la multitude des eaux, quand il a tiré de suite. Tous les oiseaux du ciel faisaient leurs nids dans ses rameaux, et sous ses branches n'a toutes les bêtes des champs produisent leurs jeunes, et sous son ombre habitaient toutes les grandes nations. Ainsi était-il juste dans sa grandeur, dans la longueur de ses branches, pour sa racine a été par les grandes eaux. Les cèdres du jardin de Dieu ne pouvait pas le cacher: les sapins n'étaient pas comme ses branches, et les châtaigniers ne sont pas comme ses branches, ni à aucun arbre dans le jardin de Dieu était semblable à lui dans sa beauté. J'ai fait de lui juste par la multitude de ses branches: afin que tous les arbres d'Éden, qui [étaient] dans le jardin de Dieu, lui portaient envie. C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, Parce que tu as toi-même levé en hauteur, et il a tourné son sommet parmi les branches entrelacées, et son cœur est soulevé dans sa hauteur, je n'ai donc lui livra entre les mains du Tout-Puissant des nations, il sera certainement traiter avec lui: je lui ai chassés pour sa méchanceté. Et les étrangers, les terribles d'entre les nations, l'ont coupé et ont quitté: sur les montagnes et dans toutes les vallées de ses branches sont tombés, et ses branches sont brisées par tous les fleuves de la terre, et tout le peuple de la terre sont descendus de son ombre, et l'ont abandonné. Dès sa ruine sera pour tous les oiseaux du ciel demeurent, et toutes les bêtes des champs sera sur ses branches: Pour la fin qu'aucun de tous les arbres par les eaux se hausser à leur hauteur, ni la prendre jusqu'à leur sommet parmi les branches épaisses, ni leurs arbres debout dans leur hauteur, tout ce que boire de l'eau: ils sont tous livrés à la mort, pour les parties inférieures de la terre, au milieu des enfants des hommes, avec ceux qui descendent dans les Abysses . Ainsi parle le Seigneur; Dans le jour où il descendit dans la tombe j'ai fait un deuil: j'ai couvert l'abîme pour lui, et je les inondations retenue de celui-ci, et les grandes eaux ont été suspendues, et je le Liban causée pour le pleurer , et tous les arbres du champ évanoui pour lui. J'ai fait trembler les nations au bruit de sa chute, quand je lui ai jeté en enfer avec ceux qui descendent dans l'abîme: et tous les arbres d'Eden, le meilleur choix et du Liban, tout ce que boire de l'eau, seront consolés dans les parties inférieures de la terre. "

Ce passage d'Ézéchiel, avec des images symboliques, parle de «l'Assyrien" qui était un grand cèdre gigantesque qui avait beaucoup de branches et de feuilles, et d'autres arbres de grande hauteur. Cet arbre assyrien est dit avoir été enviée par d'autres arbres, qui étaient en Éden, le jardin de Dieu, et cela met l'histoire à avoir eu lieu avant le déluge, avant Éden a été détruit. Aussi spécifiquement mentionnés sont les grandes eaux et les inondations de l'abîme qu'il était immobilisé («fontaines de l'abîme ont été arrêtés" Gen 8:2). Le tableau général est que cet arbre a été détruit dans les eaux de crue, et non seulement cela, mais qu'il a été forcé de descendre à l'abîme, dans les parties inférieures de la terre, au moment de ce flot, puis la profonde a été recouvert, et l'abîme en dessous de la profondeur. (La profondeur désigne océans profonds ou dans des eaux). La mention d'Eden et une grande inondation, et tout le monde étant «livrés à la mort ... dans le milieu des enfants des hommes» semble pointer vers le grand Déluge du temps de Noé. Dans les temps anciens de nombreuses cultures d'arbres adorés comme des dieux, ou un arbre a été pensé pour contenir un dieu. [4] La Bible se réfère parfois à des anges comme des «dieux», et comme tel ici, dans Ezéchiel il se pourrait que l'arborescence des Assyriens et d'autres arbres mentionnés représentent symboliquement les anges. Il semble que l'arbre assyrienne et toutes ses ramifications pourrait se référer à des fils de Dieu de la Genèse 6. Que les arbres ont été connus pour leur grande hauteur rapporte vaguement aux anges déchus ayant engendré les géants grand que Genèse 6 dossiers. Ce passage d'Ezéchiel 31 peut être la place principale dans la Bible que les registres de l'emprisonnement des anges déchus de la Genèse 6 dans l'Abîme, l'intérieur des pièces inférieures de la terre, à l'époque du Déluge de Noé.

Le déluge du temps de Noé est rapportée dans la Bible d'avoir été un événement mondial, dans lequel les "fontaines de l'éclatement de la profondeur ouverte» (Gn 7:11), qui ont été les eaux souterraines en dessous de la terre. Les montagnes étaient couvertes, et la terre a connu des changements cataclysmiques. On pense que des choses telles que l'huile et de charbon souterraines ont été formées à partir d'énormes quantités de végétaux morts et la vie animale qui est mort alors. Il a été noté qu'il ya beaucoup de choses étranges dans la géologie, comme les fossiles aquatiques sur le dessus de hautes montagnes, qui sont bien expliquées par une inondation destructrice dans le monde entier violents mélangeant et en tournant la terre et la mer chaotique. Beaucoup de végétation qui a été à la surface dans la clandestinité et devient l'huile, et des choses qui étaient dans l'océan sont maintenant au sommet des montagnes. Il n'est pas difficile d'imaginer que Dieu pourrait avoir emprisonné anges déchus intérieur d'un gouffre profond à l'intérieur de la terre pendant l'inondation, si l'on compte pour un peu violente et comment changer le monde le déluge était vraiment. [5]

Un autre verset qui utilise le mot «bowr» semble faire allusion à la structure de la prison de l'Abysse.

Lam 3:53-55 «Ils ont coupé ma vie dans le donjon (" bowr "Abyss), et jeté des pierres sur moi. Les eaux ont inondé ma tête; puis j'ai dit, je suis coupé. J'ai invoqué ton nom, ô Eternel, hors du donjon bas ("bowr" Abyss). "

L'image ici est de jeter quelqu'un dans une fosse profonde, un puits ou citerne, et en les couvrant avec une pierre comme si pour le sceller. Puis l'eau de pluie ne serait pas entrer dans la citerne, mais le débit au-dessus de la pierre. L'idée générale est un trou profond, couvert par le rock, et de l'eau sur le dessus de cela. La raison les mots pour "fosse, puits, citerne» si souvent aussi signifier une «prison ou un donjon" C'est parce que les citernes étaient souvent utilisées pour emprisonner des gens dans ces moments, par exemple Jérémie fut emprisonné dans un tel donjon est comme en Jr 37. [6] En comparaison, les Abysses semble être une fosse profonde à l'intérieur de la terre, recouverts de terre ou de roche, et au-dessus de cela, les eaux profondes (ou océans).

Ezéchiel mentionne les Abysses plusieurs autres fois en utilisant le mot hébreu "bowr".

Eze 26:19-20 "Car ainsi parle le Seigneur, l'Éternel; Quand je ferai de toi une ville déserte, comme les villes qui ne sont pas habitées; quand je apporteront la profondeur sur toi, et les grandes eaux te couvrira; Quand je te ramener avec ceux qui descendent dans l'abîme, avec les gens du vieux temps, et te mettre dans les parties basses de la terre, dans des lieux désolés d'autrefois, avec ceux qui descendent dans l'abîme, que tu ne sois habitée, et je fixe la gloire dans la terre des vivants ».

Voici les Abysses et les «gens du vieux temps» sont mentionnés, et l'abîme est à nouveau décrite à être dans les parties basses de la terre. Il ya quelques indices ici que des «lieux désolés d'autrefois» pourrait maintenant être situé à l'intérieur de la Terre en ruine. Encore une fois, il est fort possible que pendant les inondations dans le monde entier que le reste de la destruction avant l'inondation des villes est devenu profondément enfouies dans la terre.

Eze 32:18, 23-25, 29-30 "Fils d'homme, gémis sur la multitude de l'Égypte, et de les abattre, [même] elle, et les filles des nations célèbre, vers les parties inférieures de la terre, avec ceux qui descendent dans l'abîme ... dont les tombes sont fixées sur les côtés de l'abîme, et l'entreprise est autour de son sépulcre: tous tués, tombés par l'épée, qui a provoqué la terreur dans la terre des vivants. Il [est] Elam et toute sa multitude, Autour est son sépulcre, tous sont morts, sont tombés par l'épée, qui sont descendus incirconcis dans les parties inférieures de la terre, qui répandaient la terreur dans la terre des vivants; encore ils ont porté leur ignominie avec ceux qui descendent dans les Abysses Ils ont mis un lit dans son milieu des morts avec toute sa multitude. ses sépulcres [sont] autour de lui: eux tous incirconcis, tués par l'épée: si leur terreur a été provoquée dans la terre des vivants, mais ont-ils porté leur ignominie avec ceux qui descendent à l'abîme: il est mis dans le milieu de [ceux qui sont] immolé ... Il [est] Édom, ses rois, et tous ses princes, qui, avec leurs forces sont fixées par [ceux qui étaient] morts par l'épée: ils sont confiés à des incirconcis, et avec ceux qui descendent dans les Abysses. Il [se] les princes du nord, eux tous, et tous les Sidoniens, qui sont descendus avec les tués, avec leur terreur, ils ont honte de leur force, et ils se trouvent non circoncis avec [eux que se] tué par les épée, et ont porté leur ignominie vers ceux qui descendent à l'abîme. "

Dans ce passage, il est clair que les Abysses peuvent avoir dans les tombes de ses côtés, semblable à la façon d'un cimetière pourrait avoir des tombes. Il peut y avoir des tombes dans les Abysses, mais ce passage indique que l'Abysse n'est pas «la tombe», même si les Abysses peuvent avoir des tombes autour d'elle. En outre, ce passage indique qu'il n'y a de honte associé à ceux qui sont dans les Abysses, et qu'ils portent leur honte, et confirme à nouveau que l'abîme est situé dans la partie inférieure de la Terre.

Un autre passage se trouve dans Esaïe,
«Et il arrivera, en ce jour-là, [que] l'Éternel sanctionner l'hôte des plus élevés [qui sont] en haut, et les rois de la terre sur la terre. Et ils seront réunis, [que] les prisonniers sont rassemblés dans les Abysses (et doit être enfermé dans la prison, et après plusieurs jours ils seront visités.) Puis la lune sera confondue, et le soleil honte, quand l'Éternel des armées régnera sur la montagne de Sion et à Jérusalem, et devant ses anciens glorieusement. "Isa-24:21-23

Esaïe a prophétisé dans cette prophétie fin des temps, presque comme une tangente, que ceux dans les Abysses, en prison, serait visité après de nombreux jours. Cela semble se référer au moment où Jésus est descendu à l'abîme de parler aux anges déchus emprisonné là, comme nous l'avons déjà couvert.

D'autres passages semblent faire allusion de l'histoire des anges déchus emprisonné dans les Abysses, en passant, ou plus poétiquement, pour illustrer un point.

Psaume 143:3-7 "Pour l'ennemi poursuit mon âme, il a frappé ma vie à terre, il m'a fait habiter dans les ténèbres, comme ceux qui sont morts depuis longtemps. Est donc mon esprit abattu au dedans de moi; mon cœur en moi est désolée. Je me souviens des jours d'autrefois, je médite sur toutes tes œuvres, je muse sur le travail de tes mains. J'étends mes mains vers toi: mon âme [soif] après toi, comme une terre assoiffée. Selah. Écoutez-moi vite, ô Éternel: Mon esprit périt: cacher le visage pas tes de moi, de peur que je sois semblable à ceux qui descendent dans l'abîme ".

Cela indique que Dieu a caché son visage de ceux qui sont descendus dans les Abysses. Il est vaguement laissé entendre que ceux qui dans les Abysses ont longtemps été «mort» et sont dans les ténèbres, et les «jours d'autrefois» sont spécifiquement mentionnés. Ce passage est plus d'un soupçon de l'histoire des anges tombés emprisonné que rien de définitif.

Prov 1:11-12 "S'ils disent: Viens avec nous, laissez-nous guettent pour le sang, laissez-nous cachent secrètement pour les innocents sans raison: Laissez-nous les avaler tout vifs, comme la tombe, et ensemble, comme ceux qui descendent dans l'abîme "

Cela implique que ceux qui sont allés jusqu'à l'Abîme descendirent ensemble. Le mot ici pour «tout» signifie complète ou ensemble, et cela peut faire référence à l'abîme détenant la totalité du groupe des anges déchus qui ont péché avant le déluge.

cannot hope for thy truth.” Isa 38:18 "Pour le tombeau ne peut pas te loue, la mort peut [pas] te célébrer: ceux qui descendent dans l'abîme ne peut pas espérer de ta fidélité."

Ce verset indique avec ces trois termes distincts que la tombe (shéol), la mort, et l'abîme ne nous référons pas aux mêmes choses, même si elles sont parfois associées entre elles.

Psaume 88:4-8, 9-12 «Je suis compté avec ceux qui descendent dans l'abîme: je suis comme un homme [qui a] aucune force: libre parmi les morts, comme les morts qui reposent dans la tombe, dont Tu te rappelles pas de plus: et ils sont coupés de ta main. Tu m'as mis au plus bas les Abysses, dans les ténèbres, dans les profondeurs. Ta colère durs sur moi est couché, et tu as affligés [moi] avec tous tes flots. Selah. Tu as mis de côté mes amis se loin de moi, tu as fait de moi une abomination eux: [Je suis] taire, et je ne peux pas sortir ... pleure Mon oeil en raison de l'affliction: Seigneur, j'ai appelé tous les jours sur toi, je ont tendu mes mains vers toi. Merveilles que tu voudras montrer aux morts? seront les morts surgissent [et] te louer? Selah. Doit être déclaré ta bonté dans la tombe? [Ou] ta fidélité à la destruction? Est-tes merveilles être connu dans le noir? et ta justice dans la terre de l'oubli? "

Ce passage montre l'abîme pour être comprises comme endroit sombre dans le «profondeurs» qui renvoie à des profondeurs des océans profonds. Référencés sont affligés avec des vagues, et d'être enfermé et incapable de sortir. C'est le dernier passage majeur qui semble se référer à l'abîme avec le mot hébreu "bowr". Mais ce qui est également intéressant ici, dans le Psaume 88 est le parallèle de la «tombe» avec un endroit appelé la "destruction", "Shall ta bonté soit déclarée dans la tombe? [Ou] ta fidélité à la destruction? "Ce parallèle est un peu comme la manière dont les« graves »et« Abyss »ont été mentionnés dans Isa 38:18. Cela est remarquable parce que le mot ici pour la place de "destruction" est "abaddown", ou Abaddon. Ceci est le mot hébreu qui correspond le mieux le nom de "l'ange de l'abîme", Abaddon, qui est mentionné dans le livre de l'Apocalypse.

Rev 9:11 «Et ils avaient un roi sur eux, [qui est] l'ange de l'abîme, dont le nom en langue hébraïque [est] Abaddon, mais dans la langue grecque a [son] Apollyon».

Le Abaddon mot grec est "Abaddon" (Strong 3) et cela signifie, "la ruine, la destruction, le lieu de la destruction». Il est seulement utilisé ici dans le Nouveau Testament, mais il vient de l'hébreu "abaddown» (Strong 11) ce qui signifie, «lieu de destruction, destruction, ruine, Abaddon".

Outre dans les Psaumes 88, ce mot «abaddown» est utilisé cinq autres fois dans l'Ancien Testament. Parce que des parallèles vus dans Isa 38 et Psaume 88 entre «la tombe» et «les Abysses», et «la tombe» et la place "destruction", et à cause de la façon Abyss / «bowr" et de la Destruction / "Abaddon" pourraient être synonymes, basée sur la façon dont ces mots sont utilisés dans le Psaume 88, et en raison de la relative du mot «abbadown / Abaddon" à l'abîme comme on le voit dans Ap 9, il va de soi que «abaddown" pourrait être un autre mot synonyme en hébreu que les références à l'abîme. Alors regardons les 5 autres cas "abaddown" est utilisé.

«Le tremble morts, ceux sous les eaux, et ceux qui les habitent. Shéol [est] nue devant lui, et la destruction (abaddown) n'a pas de couverture. "Job 26:5-6

Dans ce premier cas de la tombe (shéol) et destruction (Abaddon) semblent être mis en parallèle que deux endroits différents, tant que Dieu peut voir dans sans obstacle, même si les hommes ne peuvent pas. Aussi mentionnées sont les «morts» qui «tremblent, ceux sous les eaux" qui pourrait se référer à ceux dans les Abysses, ce qui est dit d'être couverts par les eaux profondes. Basé sur des indices contextuels, il semble possible que le lieu «destruction» ou «Abaddown» est un autre synonyme de l'Abysse.

Job 31:9-12 «Si mon cœur a été séduit par une femme, ou si j'ai rôdaient à la porte de mon voisin, alors que ma femme moudre pour une autre, et laisser les autres se prosternent sur ​​elle. Pour cela serait une perversité; Oui, ce serait l'iniquité digne de jugement, car ce serait un feu qui consume d'Abaddon / destruction, et serait la racine tout mon augmentation ".

In this passage Job mentions sexual immorality as a crime deserving of judgment, judgment that consumes to a place called Destruction/Abaddon and makes one lose all they had. This very generally keeps with the theme of the fallen angels of Genesis 6, sexual immorality deserving judgment, judgment bringing the destruction of the Flood, and them losing everything they had, being imprisoned in the Abyss. There is a parallel here that may indicate Job is referring to the Abyss with the term Abaddon/Destruction.

(As for the fire mentioned, it may be that the fire which consumes to Destruction/Abaddon means a fire that consumes down into the Abyss. Deut 32:21-22 prophetically mentions God doing this, as the earth will someday be destroyed by fire. “They have moved me to jealousy with [that which is] not God; they have provoked me to anger with their vanities: and I will move them to jealousy with [those which are] not a people; I will provoke them to anger with a foolish nation. For a fire is kindled in mine anger, and shall burn unto the lowest hell, and shall consume the earth with her increase, and set on fire the foundations of the mountains.” )

Job 28:20-24 “From where, then, does wisdom come? And where is the place of understanding? It is hidden from the eyes of all living and concealed from the birds of the air. Abaddon and Death say, 'We have heard a rumor of it with our ears.'” God understands the way to it, and He knows its place. For He looks to the ends of the earth and sees everything under the heavens.”

This passage again emphasizes the point that God can see every place under the heavens, while the “place of understanding” has been hidden from the view of men and birds. Here Abaddon and Death are personified to speak, and have ears, and say they have heard a rumor of the place where wisdom and understanding come from. As Job already established that Abaddon (Destruction) was a hidden covered place, the point here may be that even those there, fallen angels, have only heard a rumor of the place of understanding where wisdom comes from. Overall this is poetic, with a running theme of concealment or non-concealment, and seems to mention the place called Abaddon/Destruction, but this place is personified. The meaning here may be that Death (sometimes associated with Satan, Heb 2:14) and Destruction (other fallen angels personified?) do not have understanding or wisdom, having only heard a rumor of it.

The same theme of God being able to see even into Sheol and the place Abaddon/Destruction is also found in Prov 15:11,
“The grave/Sheol and destruction/Abaddon are before the LORD: how much more then the hearts of the children of men?”

Abaddown is used a final time in Prov 27:20, “Sheol and Abaddon are never satisfied, and never satisfied are the eyes of man.” Both Sheol and Abaddon are personified in this passage, as never being satiated or satisfied. The grave, Sheol, is never satisfied because people are always dying. If Destruction/Abaddon is the same place as the Abyss, a prison for fallen angels rarely opened or shut in the Bible, then it may be that the personification here refers to the fallen angels of Genesis 6 imprisoned in the Abyss, who were not satisfied with what they had and wanted more, or to the “angel of the Abyss” named Abaddon. Between this and the personification of Destruction/Abaddon in Job, it seems that Bible in the Old Testament does somewhat point to Abaddon both being a place and also an individual (as Abaddon is mentioned as an individual in Rev 9).

Let's look at Psalm 88 again, “I am counted with them that go down into the Abyss … Thou hast laid me in the lowest Abyss, in darkness, in the deeps . Thy wrath lieth hard upon me, and thou hast afflicted [me] with all thy waves. Selah. Thou hast put away mine acquaintance far from me; thou hast made me an abomination unto them: [I am] shut up, and I cannot come forth…Wilt thou shew wonders to the dead? shall the dead arise [and] praise thee? Selah. Shall thy lovingkindness be declared in the grave? [or] thy faithfulness in destruction ? (Abaddown?) Shall thy wonders be known in the dark ? and thy righteousness in the land of forgetfulness ?”

Here the Abyss and Destruction/Abaddon as places are compared most closely as synonyms. If this is the case, then it is implied that the place Abaddon is dark, same as is said of the Abyss, and it is a land of forgetfulness or a land of what is forgotten, which matches in Eze 26 the “places desolate of old” said of the Abyss; both descriptions matching those of the Abyss.

So far we have seen that the Greek word Abyss “abyssos” is referenced to as Tartaros with the verb “tartaroo”, the word “phrear” for “pit” is used as a synonym, and also the general descriptive term “phylake” or “prison” was used to refer to the Abyss in the Greek. Comparing Rev 20 and Isa 14, we can see the Hebrew word “bowr” is sometimes used to reference to the Abyss, which means a “pit, well, or cistern”. Likely also “abaddown”, a place of destruction, references to the Abyss, sometimes with personification.

Y at-il d'autres mots Ancien Testament qui se réfèrent à l'abîme? Nous avons vu que les mots qui sont utilisés pour se référer à une «fosse, puits, citerne, la prison" en général peut aussi parfois être utilisé pour se référer à l'abîme, et comme tel il peut y avoir plusieurs mots qui se réfèrent à l'abîme. Il semble que d'un nom qui se réfère à un «lieu de destruction» semble parfois être personnifiée au point de «l'ange de l'abîme» nommé Abaddon, et donc en tant que tels il peut y avoir plusieurs passages de référencement «destruction» qui font référence à Abaddon . Parfois les mots sont synonymes utilisés en général des mots descriptifs, et non les noms propres que toujours dire la même chose.

Un autre mot synonyme de tels peuvent être dans Isa 24:17-23, dans lequel le mot hébreu "pachath» ou «fosse» (Strong 6354) est utilisé, ce qui signifie, «une fosse, souvent utilisé comme une figure de la destruction». Comme nous avons déjà couvert, le mot hébreu "bowr» pour «fosse» est utilisé dans ce passage, semblant faire référence à l'abîme, et cela peut indiquer "pachath" pour "fosse" pourrait être un autre mot qui est un synonyme de la Abysses.

«La peur, et la fosse (" pachath "Abyss?), Et la caisse claire, [sont] sur toi, habitant de la terre. Et il arrivera, [que] celui qui s'enfuit à partir du bruit de la terreur tombe dans la fosse, et celui qui vient vers le haut hors du milieu de la fosse ("pachath" Abyss?) Doivent être prises dans le piège : pour les fenêtres d'en haut sont ouvertes, et les fondements de la terre ne secouez. La terre est complètement décomposé, la terre est propre dissolution, la terre est déplacé excessivement. La terre chancelle çà et là comme un ivrogne, et doit être éliminée comme un chalet, et la transgression de celle-ci doit être pèse sur elle, et elle tombera, et de ne pas augmenter de nouveau. Et il arrivera, en ce jour-là, [que] l'Éternel sanctionner l'hôte des plus élevés [qui sont] en haut, et les rois de la terre sur la terre. Et ils seront réunis, [que] les prisonniers sont rassemblés dans les Abysses (bowr), (et doit être enfermé dans la prison, et après plusieurs jours ils seront visités.) Puis la lune sera confondue, et le soleil honte, quand l'Éternel des armées régnera sur la montagne de Sion et à Jérusalem, et devant ses anciens glorieusement "-. Isa 24:17-23

Deux mots différents pour "fosse" sont utilisés ici. "Bowr" semble clairement référence à la cause d'un accomplissement prophétique de Jésus visitant les anges déchus emprisonnés Abyss. Comme tel, il semble raisonnable que l'autre mot pour la fosse dans ce passage "pachath» peut également se référer à l'Abîme et pourrait avoir une signification prophétique. Ce passage de fin pourrait se référer à ceux dans les Abysses ou une fosse en sortir, et «celui qui vient du milieu de la fosse (Abyss)" étant pris dans un piège. Et donc, une des raisons pour lesquelles "pachath" peut être un synonyme de l'abîme dans ce passage, c'est qu'il semble peut-être Paul citant Isa 24:18 dans 2 Thessaloniciens 2:07.

“And it shall come to pass, [that] he who fleeth from the noise of the fear shall fall into the pit; and he that cometh up out of the midst of the pit shall be taken in the snare: for the windows from on high are open, and the foundations of the earth do shake.” -Isa 24:18

In Hebrew the words here are “alah tavek pachath” (Strong's 5927, 8432, 6354). These words meanings are: alah “go ascend, climb”; tavek “midst, middle, among, from among”; pachath “a pit, often used as a figure of destruction”. And from this arrives the phrase “he that cometh up out of the midst of the pit”. This may be a very close match to 2 Thes 2:6-7:

“And you now know the thing that is holding back, that he may be revealed at the proper time. For the mystery of lawlessness is already at work; only the thing which now restrains will continue to do so until out of the midst he comes .” -literal translation by Bryan Huie [7]

“And in the present you know he's restrained, into being revealed in his appointed time. For the mystery now is working lawlessness alone, a restraining at this very moment, until out of the midst he arises .” –literal translation by Paradox Brown [8]

The Greek here for “out of the midst he comes” is “ek mesos ginomai” (Strong's 1537, 3319, 1096). These words meanings are: ek “from out of, out from, forth from”; mesos “middle, the midst, in the midst of, amongst”; ginomai “to come into existence, to arise, appear in history, come upon the stage”. And from this arrives the phrase, “out of the midst he comes” which is a very close match to “he that cometh out of the midst” .

It is also interesting that the “pit” or “Abyss” is a prison, a place which restrains those in it, and Paul repeatedly references to him being restrained. The word for restrained Paul uses twice in these verses is “katecho” (Strong's 2722) which means, “to hold back, detain, retain, restrain, hinder, hold fast, keep secure, possess”. This is contrasted with Paul saying he will be “revealed”, the word “apokalypto” (Strong's 601) which means, “to uncover, lay open what has been veiled or covered up, to disclose, make bare”.

This word meaning “uncover” is interesting, as in the Old Testament the Abyss is mentioned as being covered: “I covered the deep for him… when I cast him down to hell with them that descend into the Abyss… in the nether parts of the earth” (Eze 31) and “great waters shall cover thee; When I shall bring thee down with them that descend into the Abyss” (Eze 26). The method of covering seems to be described in Lam 3, “cast a stone upon me, waters flowed over my head” , of rock and earth, and on top of this deep oceans, covering the Abyss. Also interesting is the Old Testament emphasizing that while we cannot see the Abyss/Destruction, that to God “Abaddon has no covering” (Job 26) and (that even), “Sheol and Abaddon are before the LORD: how much more then the hearts of the children of men?” (Prov 15).

If there is another reason to think that “pachath” or pit is used in Isa 24 as a synonym for the Abyss, it would be related to an event described in Revelation 9.

“And the fifth angel sounded, and I saw a star fall from heaven unto the earth: and to him was given the key of the Abyss. And he opened the Abyss; and there arose a smoke out of the pit, as the smoke of a great furnace; and the sun and the air were darkened by reason of the smoke of the pit. And there came out of the smoke locusts upon the earth… And they had a king among them, [which is] the angel of the Abyss, whose name in the Hebrew tongue [is] Abaddon, but in the Greek tongue hath [his] name Apollyon.” - Rev 9:1-3a,11

Here smoke “arose” from the Abyss “out of” it, and locusts “came out” of the smoke, and “among them” is a king, the angel of the Abyss who is named Abaddon. And so, in the midst of smoke and locusts, Abaddon arose and came out of the Abyss among the locusts. The word for “arose” here is “anabaino” (Strong's 305) which means, “to ascend, go up, rise”. The word for “out of” here is “ek” (Strong's 1537) which means “from out of, out from, forth from”. And the words here for “came out” are “exerchomai ek” (Strong's 1831, 1537) and “exerchomai” means, “to go or come forth of”. The word here for “among” is “epi” (Strong's 1909), and can mean “among, by, before, in the presence of, near” and in several places in the New Testament is translated as “among” (KJV – Mat 13:7, Acts 1:21, 4:17, 2 Thes 1:10, Rev 7:15).

This passage describes that the angel Abaddon comes up out of the Abyss, among the locusts, in the middle or midst of smoke and locusts, as the Abyss is opened and becomes uncovered, and those in it are no longer restrained but revealed. Altogether there does seem to be some parallel between “he who cometh up out of the midst of the pit” of Isa 24 and “out of the midst he comes” of 2 Thes 2 and “arose a smoke out of the Abyss… came out of the smoke locusts… a king among them, the angel of the Abyss… Abaddon”of Rev 9.

Also interesting in Revelation, and potentially related, is the repeated use of the phrase “the beast who ascends out of the Abyss” as the angel Abaddon and locusts ascend out of the Abyss, and the phrase “beast from the sea” as the Abyss is said to be covered by deep oceans. And also, in an explanation of a mystery, “the beast that thou sawest, was, and is not, and shall ascend out of the Abyss” , all of which may also reference back to Isa 24, 2 Thes 2, and Rev 9.

[1] http://en.wikipedia.org/wiki/Tartarus
[2] http://www.thedivinecouncil.com/
[3] For a more complete study on Satan with a timeline, see here: http://www.paradoxbrown.com/Chapter_1.htm
[4] The Tree of Life: An Archeological Study by EO James, pgs. 4, 34, 42…
[5] To learn more on the Flood and how science supports the cataclysmic historic reality of this event, see http://www.Creation.com or also http://www.DrDino.com .
[6] http://www.bible-history.com/biblestudy/cisterns.html
[7] http://www.herealittletherealittle.net/index.cfm?page_name=Abaddon
[8] http://www.stopalienabduction.com/BookofRevelation.doc